Saint-Rémi veut une amélioration de sa desserte ambulancière

Ambulance

Les élus de Saint-Rémi en Montérégie demandent à la ministre de la Santé et députée locale Danielle McCann des améliorations à la desserte ambulancière sur son territoire. 

La Ville de Saint-Rémi est prête à tout pour améliorer la desserte ambulancière sur son territoire et demande à la ministre de la Santé de considérer une aide. 
 
Une résolution a d'ailleurs été adoptée en ce sens au dernier conseil et une réponse est attendue. 
 
La mairesse Sylvie Gagnon-Breton sait que les ambulanciers fonctionnent par priorités et doivent desservir un très vaste territoire mais les besoins sont grands et le temps de réponse est un enjeu important pour les élus.  
 
Pour l'instant, Mme Gagnon-Breton n'a pas identifié de cas de «découverture» ou de cas «spécifique» où le temps de réponse a été insuffisant. 
 
Elle veut plutôt que les services soient arrimés avec les villes à proximité, dans la MRC des Jardins-de-Napierville. 
 
Saint-Rémi est même prête à fournir un lieu physique, à la caserne des pompiers pour que les ambulances puissent s'y installer et assurer une meilleure couverture du territoire. 
 
La mairesse Sylvie Gagnon-Breton a bon espoir que la ministre réponde par l'affirmative et le dialogue est engagé.
«Il faut revoir la desserte. Le temps de réponse est un enjeu important à Saint-Rémi:  il faudrait que nous soyons davantage desservi par les services ambulanciers des villes de notre secteur comme Saint-Michel. Nous avons des résidences pour aînés à Saint-Rémi et un CHLSD et nous avons bon espoir que Mme la ministre portera attention au dossier.»
-Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi

Rappelons que la municipalité de Saint-Michel-de-Napierville a déjà fait une demande au ministère de la Santé en ce sens. Une réponse est aussi attendue dans ce dossier.