SAINTE-JULIE: Pas de nouveau mandat pour Suzanne Roy

Ville de Sainte-Julie-Après 25 ans de politique active, Suzanne Roy ne sollicite pas de nouveau mandat en 2021

La mairesse de Sainte-Julie et présidente de l'Union des municipalités du Québec, Suzanne Roy, se retire de la vie politique. Elle ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections de novembre. Très bientôt, elle sera grand-maman et a décidé de prendre du temps pour elle.

Après 25 ans, Mme Roy estime avoir «fait le tour du jardin pour en faire une ville pour  les familles». Élue comme conseillère municipale en 1996, elle est devenue la première femme à occuper le poste de mairesse de Sainte-Julie, en 2005. Au cours de son implication, elle a siégé sur de nombreux comités régionaux et nationaux. Actuellement, elle occupe aussi le poste de préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville.   

Particulièrement fière de certains projets, elle juge que son plus bel héritage est d'avoir changé la perception de la ville.  «Il s'agit pas d'une banlieue», dit-elle, mais bien d'une ville avec des commodités, du transport en commun pour les jeunes du cegep et de l'université. Encore récemment, elle faisait des représentations pour que le Réseau express métropolitain (REM) passe dans l'axe de l'autoroute 20 et 30

Elle se réjouit aussi de laisser la Ville en bonne santé financière. 

«Quand j'ai été élue, c'était une Ville où on ne pouvait aller aux études supérieures en raison du transport en commun, il n'y avait pas de service de garde et les gens peuvent maintenant y vivre et y vieillir. La réalisation de la nouvelle bibliothèque, le stationnement incitatif, la meilleure santé financière de la Ville et la réalisation du viaduc en des temps records sont des projets réalisés dont je suis fière.»

Suzanne Roy, mairesse Sainte-Julie et présidente de l'UMQ

Mme Roy aura marqué le milieu municipal et la politique en général par ses nombreuses implications. Le député bloquiste de Montarville, Stéphane Bergeron, a d'ailleurs tenu à lui rendre hommage. 

«Suzanne Roy a su relever avec brio de très nombreux défis au cours de sa prolifique carrière, durant laquelle elle a occupé d'importantes fonctions, dont celles de préfète la MRC de la MRC Lajemmerais / Marguerite-d'Youville,  de présidente de l'Union des municipalités du Québec et de vice-présidente de la Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal, démontrant, par l'exemple, à toutes les femmes du Québec que rien ne leur est impossible» 

Stéphane Bergeron député bloquiste de Montarville.

Mme Roy a refusé de se prononcer sur les rumeurs qui l'envoient en politique provinciale, se contentant de dire qu'elle est à analyser les différentes possibilités qui s'offrent à elle. 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !