St-Hyacinthe veut améliorer la fluidité de la circulation près du Cégep

Le Ville de Saint-Hyacinthe teste des modifications à la circulation près du Cégep.

Saint-Hyacinthe veut améliorer la fluidité de la circulation aux heures de pointe près du Cégep. La Ville va tester la semaine prochaine un nouveau plan de circulation dans le secteur près de l'établissement et sur l'avenue Boullé.

 

Le secteur est connu pour être enclavé et cause bien des maux de tête aux automobilistes. Le projet-pilote devrait améliorer la situation, selon la directrice des communications de la Ville, Brigitte Massé.

« L'idée est d'avoir deux voies le matin pour entrer au Cégep et la voie du milieu, le soir, sera transformée en termes de direction pour qu'il y ait deux voies pour sortir du Cégep. C'est un peu le principe qu'on retrouve sur le pont Jacques-Cartier, pour faire l'image. Il y a plusieurs voies pour entrer à Montréal le matin et en fin de journée, on change le sens des voies et on augmente la possibilité de sortir de Montréal. C'est un peu le même principe. »

- Brigitte Massé, directrice des communications

Le nouveau plan de circulation sera mis à l'essai dès lundi et pour une semaine seulement, donc du 16 au 20 septembre. De 10h30 à 18h30, une seule voie sera accessible pour entrer sur le terrain du Cégep, mais deux seront ouvertes pour quitter les lieux.

Les voies d'entrées et de sorties seront bien délimitées grâce à des cônes, qui seront placés sur l'avenue Boullé et sur une section de la rue Sicotte. Des signaleurs seront aussi sur place.

Éventuellement, une deuxième voie d'accès au Cégep sera mise en place, mais dans l'intervalle, si ce projet-pilote est concluant, des modifications permanentes pourraient être entreprises en 2020.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres