Un autre honneur pour Francine Morin, qui se retire de la vie politique

Médaille de l'Assemblée nationale remise à la préfète sortante, Francine Morin

À l’aube de sa retraite de la politique municipale, Francine Morin a été décorée d'une médaille de l’Assemblée nationale. C'est le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, qui lui a remis lors d'une cérémonie, samedi.

Il s’agit d’une deuxième récompense prestigieuse en quelques semaines seulement pour Mme Morin. Elle a aussi obtenu le Prix Elsie-Gibbons le 3 octobre, lors du Congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

La mairesse a quitté son poste à la tête de Saint-Bernard-de-Michaudville après 26 ans ainsi que 16 comme préfète de la MRC des Maskoutains. 

Ces prix servent à saluer une carrière exceptionnelle, tout comme son influence auprès d'autres femmes qui ont choisi de s'impliquer dans leur communauté. 

«Francine Morin est une inspiration pour toutes les femmes qui souhaitent s’impliquer en politique municipale. C’est grâce à des pionnières comme elle, qui ont brisé le plafond de verre, que les femmes sont plus présentes que jamais dans plusieurs mairies et conseils partout au Québec. De plus, ses compétences et son implication lui ont valu la confiance de ses paires et de ses concitoyens durant de nombreuses années.» 

Jean-Bernard Émond, député de Richelieu

Mme Émond quittera officiellement ses fonctions de préfète mercredi, alors que le conseil choisira son ou sa successeur parmi les nouveaux élus de la dernière élection municipale. 

«J’ai mené cette carrière politique avec passion et en ayant à coeur le mieux-être des citoyens de ma municipalité et des 16 autres municipalités du territoire de la MRC des Maskoutains.» 

Francine Morin, préfète sortante de la MRC des Maskoutains 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !