Un ex-policier du SPVM arrêté pour des crimes sexuels sur la Rive-Sud

François « Frank » Lamarre est un ex-policier et ex-entraineur de hockey qui aurait agressé plusieurs jeunes garçons.

Un ex-policier du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) et ex-entraineur de hockey mineur à Greenfield Park dans les années 1970 et 1980 a été arrêté par la police de Longueuil pour diverses infractions de nature sexuelle.

 

François « Frank » Lamarre aurait fait au moins quatre victimes, tous des jeunes garçons qui avaient alors entre 9 et 16 ans, entre 1972 et 1997. Il fait face à des accusations qui varient de la grossière indécence à l'agression sexuelle complète, en passant par attentat à la pudeur et contact sexuel.

L'homme est maintenant âgé de 71 ans, mais avait entre 24 et 49 ans au moment des faits. Il sévissait notamment à ses domiciles des rues Springfield et Campbell de Greenfield Park, dans des arénas et dans son véhicule. La police indique qu'il changeait d'ailleurs souvent de véhicule. Il a notamment conduit des véhicules de marque Ford et Cadillac à l'époque.

François Lamarre pourrait avoir fait d'autres victimes à différentes époques et dans d'autres circonstances. Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) recherche aussi des témoins qui pourraient maintenant habiter ailleurs au pays ou même aux États-Unis.

« Il était en contact quand même très fréquemment avec de jeunes garçons. Vous comprendrez que les enquêteurs croient, pour diverses raisons, qu'il aurait pu faire d'autres victimes, qui sont même à l'extérieur du Québec, soit ailleurs au Canada ou même aux États-Unis. On comprend que ça prend beaucoup de courage pour dénoncer ce type d'agression, et les enquêteurs sont là pour soutenir les victimes. On invite également les témoins qui auraient pu voir ou entre des choses par rapport à ces infractions-là à nous contacter. »

- Patrick Barrière, sergent aux communications et relations médias au SPAL

Les infractions ne sont pas survenues dans le cadre de ses fonctions, mais les quatre victimes rencontrées jusqu'à présent connaissaient son statut de policier. Lamarre a pris sa retraite en 1994.

Frank Lamarre a été libéré sous plusieurs conditions et sous promesse de comparaitre le 19 décembre prochain. Il ne peut entrer en contact avec les victimes, ni avec des enfants de moins de 18 ans. Il lui est également interdit de se trouver dans les parcs, dans les arénas, dans les centres communautaires et près des écoles.

Contactez le SPAL si vous avez été victimes de cet homme, témoin de quoi que ce soit ou détenez des informations au (450) 463-7211. C'est confidentiel.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres