Un homme de 31 ans assassiné à Longueuil

SPAL: La SQ et le Service de police de Longueuil enquêtent sur la mort d'un homme, vers 1h30 sur la rue Truteau à Longueuil.

L'homme de 31 ans criblé de balles dans sa résidence de la rue Truteau, à Longueuil, pourrait être lié à la fusillade de lundi soir dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies, à Montréal. Il s'agit d'une hypothèse étudiée par la Sûreté du Québec, qui a pris en charge l'enquête puisqu'il s'agit d'un meurtre associé au crime organisé.

Vers 1h30, jeudi, un ou des individus ont fait feu possiblement à une vingtaine de reprises à l'intérieur de l'appartement situé dans un secteur résidentiel près du parc Lionel-Groulx. Certains médias avancent qu'une mitraillette pourrait avoir été utilisée. La police confirme que l'homme a été atteint d'au moins un projectile.

Le décès de la victime, bien connue des policiers, a été constaté sur place. Il pourrait s'agir de Joas Jean-Baptiste, un membre de la famille du rappeur de 29 ans Mackazoe, de son vrai nom Jerry Willer Jean-Baptiste, l'une des personnes tuées lundi.

Le secteur est à éviter alors qu'un vaste périmètre de sécurité a été érigé. Les enquêteurs sont à la recherche d'indices. Un maître-chiens a été mis à contribution.

Les policiers effectuent aussi du porte-à-porte afin de trouver des témoins dans le voisinage. Toute personne ayant des informations sur cet évènement est priée de communiquer avec le 911.

Les résidents du secteur sont inquiets de cette recrudescence de violence.

 

SPAL: La SQ et le Service de police de Longueuil enquêtent sur la mort d'un homme, vers 1h30 sur la rue Truteau à Longueuil.

SPAL: La SQ et le Service de police de Longueuil enquêtent sur la mort d'un homme, vers 1h30 sur la rue Truteau à Longueuil.

 

ÉRADIQUER LE FLÉAU DES ARMES À FEU

Cette fusillade survient quelques heures après que Québec ait annoncé une escouade permanente composée de la SQ et du SPVM pour contrer le trafic des armes à feu et les crimes qui en découlent dans le Grand Montréal. La GRC pourrait s'y greffer. 

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, réagit notamment à la guerre de gangs de rue entre les Profit Boy$ et les Zone 43 qui sévit présentement dans le nord-est de Montréal. Trois hommes sont morts et deux autres ont été blessés dans un échange d'une quinzaine de coups de feu, lundi.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs membres qui ne se gênent pas de s'identifier à l'un ou l'autre des groupes ont parlé de revanche dans les dernières heures. Le web est devenu pour eux une plateforme pour intimider et provoquer.

Avec la collaboration de Jean-François Desaulniers et Benoit Chevalier, journalistes Noovo Info

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !