Un Johannais vit une semaine dans un igloo pour la pédiatrie sociale

Marc-André Paillé (à droite) a construit son quinzee et passé une semaine à y vivre, recevant parfois de la visite.

Vivre dans un igloo que vous avez vous-même construit pendant toute une semaine, le feriez-vous? Le Johannais Marc-André Paillé l'a fait avec succès.

 

Il a dormi pour la première fois dans son lit hier soir, après une semaine passée dans son igloo sur le site de l'Hivernal de Montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Parc Ronald-Beauregard. Il l'avait lui-même construit, assez grand pour pouvoir y accueillir des visiteurs en journée et sa copine pour une nuit.

C'était la 6e épreuve des 12 Travaux de Marc-André, une série de défis qu'il réalise en hommage à son père décédé très jeune et pour amasser des fonds pour développer le volet Thérapie par l’aventure, avec l'Étoile en pédiatrie sociale en communauté du Haut-Richelieu. Il était en entrevue dans Le Réveil ce matin.

« J'appelais ça un igloo parce que ça frappe un peu plus l'imaginaire, mais le vrai nom de ce que j'ai construit, c'est un quinzee. C'était vraiment de construire ça et d'être le plus confortable possible. On a eu des nuits très froides, tout le monde m'écrivait, le textait pour savoir si j'étais correcte et encore en vie! Oui, je suis encore en vie et les deux nuits les plus froides, les deux nuits en bas de -25, j'avais un sac de couchage pour -29 donc un confort vraiment parfait. Ça respire bien dormir à l'air frais, ce qui était le plus difficile, c'est l'humidité du début de semaine. »

- Marc-André Paillé

L'homme de 40 ans avoue qu'il a dormi sans couvertures hier soir, alors qu'il trouvait qu'il faisait chaud en contraste!

Marc-André Paillé a maintenant complété la moitié de ses 12 Travaux. Le prochain défi, dès le 9 mars, sera une véritable aventure, soit la traversée des Chics-Chocs, en Gaspésie, en ski de randonnée avec deux de ses amis.

Ils feront l'ascension avec des peaux puis descendront en ski, et ainsi de suite. Ils devront se construire leur habitation chaque soir et prendront des risques, alors qu'ils ne skieront pas dans des sentiers balisés et qu'il y a parfois des avalanches. Vous pouvez suivre ses aventures sur sa page Facebook.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !