Un million de douzaines d'oeufs pour aider les plus démunis en temps de crise

oeufs

La ministre de l'Agriculture canadienne Marie-Claude Bibeau était à l'usine Nutri-Oeuf de Saint-Hyacinthe ce matin pour annoncer un partenariat pour aider les plus démunis et pour mieux gérer les excédents alimentaires des producteurs locaux en les redistribuant adéquatement.  

Le Groupe Nutri, dont le siège social est à Saint-Hyacinthe, a annoncé ce matin qu'il fournira plus d’un million de douzaines d’œufs au prix coûtant à Banques alimentaires Canada et à Second Harvest.

Les œufs seront redistribués à de nombreuses banques alimentaires dont  le réseau de Moisson Québec et à des organismes du milieu.

Évidemment, les producteurs de la région ne sont pas perdants avec cet accord: le Groupe Nutri Oeuf sera couvert à la hauteur de ses coûts de production et on évitera le gaspillage alimentaire.

Avec les fermetures prolongées qu'il y a eu en hôtellerie et restauration avec la pandémie, plusieurs producteurs montérégiens se sont retrouvés avec des excédents d’aliments de qualité, qui n'ont pas trouvé preneur. 

Il fallait donc écouler des quantités importantes de pommes de terre, de poulet, de dindon, d'oeufs pour ne nommer que ces produits de première nécessité. 

Le gouvernement fédéral a alors annoncé la création du Programme de récupération d'aliments excédentaires remis à des organismes qui luttent contre l'insécurité alimentaire

Du nombre des projets approuvés par le gouvernement, l'organisme Deuxième Récolte et l'Association recevront 22 millions de dollars pour l'achat et la redistribution des aliments excédentaires des agriculteurs et des producteurs locaux aux collectivités locales partout au Québec et au Canada.  

La Tablée des chefs sera aussi bénéficiaire de cette initiative.

iStock.com/BravissimoS

 

«Le Groupe Nutri se sent interpellé dans le présent contexte où davantage de familles ont recours aux banques alimentaires et où ces organismes peinent à répondre à la demande. Nous tenons à saluer les mesures prises par le gouvernement fédéral, qui propose des solutions porteuses pour répondre aux besoins des familles vulnérables et pour résoudre différents enjeux soulevés au sein de notre industrie avicole. » 

Serge Lefebvre, président du Groupe Nutri et producteur d’œufs en Montérégie

La ministre de l'Agriculture canadienne, Marie-Claude Bibeau explique que ce partenariat a des effets positifs tant pour les producteurs qui n'arrivent pas à écouler leurs produits qu'aux gens qui sont de plus en plus nombreux à faire appel aux banques alimentaires ici ou ailleurs.  

Dans le cadre du programme, ce sont 8 organisations qui redistribeuront des produits de toutes sortes.

«Le programme permettra de redistribuer 12 millions de kilos d'aliments excédentaires qui auraient été gaspillés à des familles dans le besoin.  Depuis le début de la pandémie, selon Statistiques Canada, c'est une personne sur sept qui a souffert d'insécurité alimentaire et qui a dû recourir à une banque alimentaire. Il y a quelques mois, nous avions annoncé 100 millions de dollars pour aider les banques alimentaires. Maintenant, beaucoup de producteurs ont fait preuve d'une grande générosité en pandémie et c'est aussi notre façon de les aider»

Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !