Une nouvelle éclosion frappe le CHSLD Gertrude-Lafrance

Le CHSLD Gertrude-Lafrance, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le CHSLD Gertrude-Lafrance de Saint-Jean-sur-Richelieu est de nouveau confronté à une éclosion de COVID-19. Des patients infectés auraient été transférés au CHSLD Sainte-Croix de Marieville pour limiter la propagation du virus.

Ce n'est pas une première:  il y avait eu une importante éclosion le 30 septembre dernier qui se déclarait au 2e étage. 

Cette fois, en date du 1er décembre, on nous confirme qu'il y aurait 24 personnes infectées mais aussi 15 employés.

Le CISSS Montérégie-Centre nous indique qu'ils ont été transférés à l'Hôpital Saint-Lambert et dans la zone rouge du CHSLD de Marieville. La porte-parole nous indique que les familles sont «informées de ce déplacement et un suivi est effectué auprès d'eux quant à leur état de santé».

Les transferts entre unités sont donc suspendus, la mobilité des employés entre les étages est restreinte et il y a des agents de sécurité sur place.

Pour le président du Conseil pour la protection des malades Maître Paul Brunet, peu importe la situation, il faut éviter tout transfert de patients ou usagers vers d'autres CHSLD pour ne pas créer un stress inutile aux familles et aux aînés. Selon lui, il faut aussi porter une attention particulièreau personnel de ces établissements qui est susceptible d'amener le virus dans les murs.

«On ne déracine pas les gens comme ça! C'est sauvage de faire ça, c'est leur maison!  Est-ce que quelqu'un va comprendre cela une fois pour toute? J'ai vu des plans ailleurs où on ne mentionnait jamais que c'est important pour l'aîné ou la famille y adhèrent. C'est important que les résidents adhèrent et la famille. La sécurité au prix de la détresse des gens que l'on déracine? Je pense que le ministre Dubé avait été clair sur cet aspect. Quant au personnel, il ne faut pas transférer le personnel. Et  il y a encore des employés qui sont réunis aux pauses, pas de masque et ne respectent pas les consignes. Je comprends qu'il y a de l'épuisement mais c'est important que tous respectent les consignes pour éviter de devoir remplacer du personnel infecté ou épuisé. Il faut être très sérieux et rigoureux.»

Maître Paul Brunet,  président Conseil pour la protection des malades

Pour l'instant établissement montérégien se retrouve sur la liste des établissements avec 25% et plus d'usagers atteints en ses murs: le CHSLD des Seigneurs de Boucherville

La situation est aussi sous haute surveillance au CHSLD Andrée-Perreault à Saint-Hyacinthe (14 cas) et au CHSLD La Jemmerais de Varennes (22 cas).

Au chapitre des résidences privées, les données sont encore préoccupantes aux Résidences Les Jardins de Ramezay de Sorel-Tracy phase 2 et 4 avec respectivement  41 et 13 usagers atteints. Ces résidences sont au seuil critique depuis 2 semaines. 

Erreur de transmission de données: 82 cas s'ajoutent

Dans un autre ordre d'idées, la santé publique a fait le point sur l'ajout important d'un certain nombre de cas aux données journalières en fin de semaine,

La direction de santé publique de la Montérégie annoncait hier un ajout de 82 cas de COVID à ses statistiques entre le 28 octobre et le 25 novembre derniers.

C'est en raison d'une erreur de programmation dans le «système d'information des laboratoires», selon la porte-parole de la santé publique.

Ces cas n'avaient malheureusement pas été transmis à la santé publique par le laboratoire de l'Hôpital Pierre-Boucher

Toutes les personnes concernées ont toutefois été avisées du résultat positif à leur test de COVID et le CISSS Montérégie-Centre espère corriger cette situation en faisant un audit quotidien dans les 2 prochaines semaines.

Des cliniques mobiles supplémentaires en Montérégie

Pour les citoyens, il est toujours possible de vous faire dépister à la COVID-19 ces jours-ci avec quelques unités mobiles sur le territoire.

C'est si vous présentez des signes apparents dont la perte de l'odorat ou une toux sévère ou avez été en contact avec un cas de COVID-19

Une unité est à Brossard à la Place du Commerce aujourd'hui jusqu'au 4 décembre prochain.

L'unité sera de retour au Quality Hotel de Saint-Jean-sur-Richelieu demain de 10h à 16h.

Finalement, elle sera à St-Hyacinthe les 2-3 décembre, sans rendez-vous de 9h-16h au Pavillon de la Coop.

En terminant, voici tout ce que vous devez savoir sur la situation de la COVID-19 en ce 30 novembre 2020.

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !