VARENNES: 65M$ pour agrandir les installations de biométhanisation

Ministre de l'Environnement Benoit Charette-Les ministres de l'Environnement Benoit Charette et Steven Guilbault annonce l'agrandissement de la SEMECS

Investissement majeur à Varennes pour agrandir les installations de biométhanisation de la SEMECS dans le Novoparc: les deux gouvernements investissent 65M$ dans le projet, qui permettra de traiter plus de déchets et d'en faire plus de gaz naturel. 

L'investissement permettra entre autres d'aménager une nouvelle aire de réception des matières organiques, l'ajout de trois digesteurs qui permettront de transformer les déchets en gaz naturel pour Energir

Les travaux ont commencé de façon préliminaire à l'été 2020 et les couts totaux devraient grimper à 100 millions de dollars. L'agrandissement de l'usine devrait être complété en 2023. 

L'agrandissement des installations actuelles permettra de traiter 85 000 tonnes de matières organiques de plus par année, provenant de quelque 220 000 logis de la Montérégie, sur le vaste territoire de la Société d'économie mixte, qui regroupe des villes comme  Longueuil, Brossard, Saint-Bruno, Saint-Lambert notamment.  

Un procédé vert 

Rappelons que quelques villes de la Montérégie ou de l'Estrie ont fait le choix de la biométhanisation comme énergie verte, notamment Saint-Hyacinthe et Farnham, qui doit avoir bientôt sa propre usine.  

La biométhanisation est un procédé qui permet aux matières organiques résidentielles de fermenter en l'absence d'oxygène. Le biogaz qui s'en dégage contient du méthane et en fait une source d'énergie verte.  

Le centre de traitement par biométhanisation est issu d’un partenariat établi entre les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville, et le consortium privé Biogaz EG.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !