Vaste projet immobilier avec du logement abordable à Saint-Hyacinthe


Jean-Francois Desaulniers-Un vaste projet immobilier de 80M$ comportant du logement abordable pourrait voir le jour sur ce site, au centre-ville de Saint-Hyacinthe

Bonne nouvelle pour les familles ou les personnes qui cherchent un logement abordable à Saint-Hyacinthe: un important développement immobilier de 250 logements d'au moins 80 millions de dollars pourrait voir le jour sur le site du stationnement public de la rue Saint-Antoine à Saint-Hyacinthe.

Le début du chantier  est prévu dans environ 24 mois, si les consultations et l'étude de faisabilité se déroulent selon l'échéancier.  Il y a aussi des études géotechniques à obtenir au préalable.

Le promoteur Biophillia Saint-Hyacinthe, composé des hommes d'affaires maskoutains Vincent Lainesse et Dominic Rodier,  travaille de pair avec Interloge, une entreprise d'économie sociale qui a l'expertise de gérer des centaines de logements abordables au Québec (comme opérateur du projet).

Le groupe est à l'étape de l'étude de faisabilité et la consultation pour un projet qui pourrait se déployer sur 8 étages, si les études sont concluantes. 

Sur les 250 unités, ils se sont engagés à créer 30% de logements abordables, pour des familles, des nouveaux arrivants ou travailleurs à revenus modestes.   

Par exemple, dans l'état du marché actuel, un studio pourrait se louer environ 525$, un logement de type 3 pièces et demi 525$ et un 4 pièces et demi,  650$.  

Les hommes d'affaires Vincent Lainesse et Dominic Rodier expliquent les grandes lignes du projet. 

Des retombées économiques importantes

Quant à la perte des cases de stationnements, le promoteur s'engage à les compenser en construisant un stationnement souterrain.   

Sur une échelle de 20 ans, il estime les retombées économiques pour les commercants locaux à 95 millions et 8 millions de dollars en revenus fonciers. 

De son côté, la Ville de Saint-Hyacinthe a offert le terrain aux promoteurs: le maire André Beauregard y voit une autre facon de redynamiser le centre-ville, tout en évitant «qu'il ne s'embourgeoise» 

La Société canadienne d'hypothèque et de logement devra s'impliquer dans le montage financier. 

 

Jean-Francois Desaulniers Noovo-Info: Les promoteurs de Biophilia Saint-Hyacinthe, ceux d'Interloge en compagnie du maire André Beauregard

Jean-Francois Desaulniers Noovo-Info: Les promoteurs de Biophilia Saint-Hyacinthe, ceux d'Interloge en compagnie du maire André Beauregard