Vers une réglementation de la vitesse sur la rivière Richelieu à l'été 2021?

Pierre Nicolas-Le député Xavier Barsalou-Duval en compagnie de riverains préoccupés par la vitesse sur la rivière Richelieu

La vitesse sur la rivière Richelieu pourrait être réglementée dès l'été 2021, pour réduire l'impact du passage des bâteaux sur les espèces menacées et les riverains, sur un tronçon de 20 kilomètres. Les citoyens riverains et gens préoccupés par la faune aquatique n'en sont pas à une demande près auprès du fédéral.  

Le député bloquiste de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval dit avoir l'assurance de Pêches et Océans Canada  qu'il faut réduire la vitesse pour conserver des espèces aquatiques plus vulnérables.

Dans une missive, la direction de la Gestion des océans et des espèces en péril a fait savoir qu'elle était favorable à une diminution de la vitesse sur le tronçon de 20 kilomètres, pour la portion couvrant les municipalités de Saint-Antoine, Saint-Charles, Saint-Denis et Saint-Marc-sur-Richelieu.

Cette portion de la rivière correspond à l'habitat essentiel du chevalier cuivré et du dard de sable sur cette rivière, des espèces menacées. Il y a aussi des riverains exaspérés par la vitesse de certaines embarcations et leur puissance.

La vitesse excessive des embarcations et le batillage sont identifiés comme des causes importantes de la dégradation de l'habitat essentiel du chevalier cuivré, selon Pêches et Océans Canada.  Si une décision devait venir en 2021, il faudrait cependant prévoir l'ajout de signalisations et des campagnes de sensibilisation

«À la lumière de la lettre reçue de Pêches et Océans Canada, nous sommes optimistes. Le ministère des Transports aurait l'air fou de dire non alors que clairement, l'autre ministère dit qu'il faut protéger des espèces. C'est aussi le voeu de maires, de citoyens et de l'Association des riverains qui veulent un changement. Avec la COVID-19, parfois le traitement des demandes est ralenti, ca pourrait être plus tard si le ministère des Transports. Il faut surtout installer des bouées, faire de l'affichage et faire de la sensibilisation. Reste à voir ce que le ministère des Transports décidera et quand il décidera»

Xavier Barsalou-Duval,  député bloquiste Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères

 

Dans ce dossier, des maires ont déjà fait la demande que la limite se situe entre 10 kilomètres heure et 30 kilomètres heure et ils attendent depuis plusieurs années une réglementation plus stricte.

L'Association des Riverains et Amis du Richelieu , impliquée de près dans le dossier depuis plusieurs années, attend d'ailleurs que cette volonté se traduise par des gestes concrets du fédéral.

« Nous avons aussi la responsabilité d’améliorer les activités nautiques sur le tronçon défini par la demande de réglementation. L’Association est fière de collaborer avec les municipalités concernées afin de baliser les espaces de reproduction et protéger les espèces fauniques de notre Rivière Richelieu»

Michel Leduc, président de l'Association des Riverains et Amis du Richelieu

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !