VIDÉOS : Nouvelle campagne de publicités chocs contre le cellulaire au volant

La Société de l'assurance automobile du Québec lance ce lundi une nouvelle campagne de publicité-choc pour convaincre les Québécois(es) de mettre le cellulaire de côté lorsqu'ils sont au volant.

La Société de l'assurance automobile du Québec lance ce lundi une nouvelle campagne de publicité-choc pour convaincre les Québécois(es) de mettre le cellulaire de côté lorsqu'ils sont au volant. 

"Cell ou volant. Choisis" est le thème central de cette nouvelle campagne qui nous montre l'impact d'une distraction de quelques secondes. 

Des messages seront diffusés du 9 septembre au 6 octobre prochain. Pour la campagne radio, la SAAQ s'est associée à la chanteuse Ariane Moffat. 

 

Ce qui est interdit avec un cellulaire au volant

  • Trouver une chanson sur son téléphone déposé sur le siège du passager
    Interdit. Pour être utilisé au volant, le cellulaire doit être fixé à un support prévu à cette fin et être pertinent à la conduite du véhicule.
  • Écrire un texto sur un téléphone
    Interdit, que l’écran ou le téléphone soit fixé ou non, puisque les textos ne servent pas à la conduite.
  • Afficher le pointage d’un match de soccer sur l’écran d’un téléphone fixé au tableau de bord
    Interdit, parce que le soccer n'a aucun rapport avec la conduite automobile.
  • Envoyer un texto de rien au feu rouge
    Interdit. Au feu rouge, on conduit quand même 
  • Lire un message sur l’écran de l’ordinateur de bord
    Interdit, il ne s’agit pas d’informations liées à la conduite.
  • iPod, console de jeu, calculatrice, lecteur MP3
    Interdit, sauf pour des informations pertinentes à la conduite ou pour opérer les équipements d’auto. Mêmes règles que le cellulaire.

Ce qui est permis avec un cellulaire au volant

  • Suivre un itinéraire sur l’écran d’un téléphone
    Permis, si le téléphone est fixé à l’auto à l'aide d'un support ou en utilisant les commandes vocales.
  • Trouver une chanson sur son téléphone fixé au tableau de bord
    Permis, uniquement avec les commandes vocales.
  • Pitonner sur son téléphone
    Permis seulement si la tâche est liée à la conduite et si le téléphone est fixé.
  • Programmer un itinéraire (GPS) sur un téléphone pendant qu’on conduit
    Permis (mais vraiment pas une bonne idée!) seulement si le téléphone est fixé.
  • Faire un appel avec les commandes vocales d’un téléphone ou un dispositif mains libres
    Permis

(Source : CAA-Québec - Pour en savoir plus consultez le site internet) 

 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres