Votre nom sur le futur pont de Chouette à voir! à Saint-Jude?

UQROP-Le centre d'interprétation de l'UQRO à Saint-Jude besoin d'un nouveau pont pour accéder au site, un projet majeur de 1,3 M$

Le populaire centre d'interprétation Chouette à voir! de Saint-Jude doit remplacer son pont actuel et votre nom pourrait se retrouver sur une plaque de la nouvelle structure, faite d'une pièce de l'ancien pont Champlain. 

Les travaux de reconstruction du pont sont estimés à 1,2 M$ et l'organisation cherche à aller chercher 300 000$ en financement populaire. 

Ce matin, 13 900$ avaient été amassés par des familles, des entrepreneurs ou groupes d'employés maskoutains sur la plateforme de financement. 

C'est le seul centre du genre au Québec où l'on fait de l'éducation populaire et on aide à la réhabilitation de 27 oiseaux de proie. 

L'Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie utilisera d'ailleurs un treillis en acier de l'ancien pont Champlain pour remplacer le pont actuel.

Suzie Plourde est chargée de projets à Chouette à voir!: elle explique qu'il n'y a actuellement aucun programme du gouvernement pour ce genre de projet.  

«Pour déployer l'ensemble de la force de frappe des pompiers vers le nouveau pavillon, en cas de sinistre, il nous faut un nouveau pont. La Société des Ponts Jacques Cartier-Champlain souhaitait récupérer des pièces du pont Champlain et nous avons une entente en ce sens. Pour chaque don de 500$, nous ferons 1000 plaquettes, avec les noms et une phrase qui caractérisent chaque groupe qui fait le don. Il n'y a aucun programme gouvernemental: ca ne va pas aussi vite que l'on espérait, mais nous avons bon espoir que ca se concrétise» 

Suzie Plourde, chargée de projets Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie

Un nouveau pavillon en 2023

À compter de l’automne 2021, l’Union construira un centre d’interprétation afin d’ouvrir Chouette à voir! à l’année, un projet caressé depuis plusieurs années. 

Sur le site, on pourrait quadrupler le nombre de visiteurs et faire plus d'éducation sur ces oiseaux, qui sont fort utiles.

L'aménagement du pont est indispensable pour ce projet: l'Union garde le cap sur 2023 pour l'ouverture du nouveau pavillon. 

«Nous souhaitons ouvrir au public pour le 31 mars 2023. Nous aurons un édifice qui sera plus écoénergétique de 84% par rapport aux autres édifices, en économisant 70% des frais d'électricité. Pour un organisme comme nous, l'économie d'énergie fait partie de nos valeurs et ce sera économique».  

Suzie Plourde, chargée de projets Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie

UQROP: Les plans du futur bâtiment 4 saisons par année projeté par l'UQROP

UQROP: Les plans du futur bâtiment 4 saisons par année projeté par l'UQROP

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !