Week-end occupé pour les policiers de la SQ de la Montérégie

La saison des barrages routiers est commencée. 800 automobilistes ont été contrôlés par les policiers hier soir à Montréal.

Les automobilistes qui conduisaient sous l'effet de l'alcool ou au pied pesant ont été nombreux à se faire intercepter par la Sûreté du Québec durant le premier week-end de juin dans la MRC du Haut-Richelieu.

Vers 1h30, dimanche matin, lors d'un barrage pour contrôler l'alcool au volant à l'intersection de la route 225 et de la route 133 à Sainte-Anne-de-Sabrevois, un homme de 28 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies. Le test d'alcoolémie réalisée au poste a permis de constater qu'il dépassait d'une fois et demie la limite permise.  Son permis a été suspendu sur le champ pour 90 jours. Il devra comparaître à une date ultérieure.

La veille, peu avant minuit, les policiers ont eu un appel pour une voiture qui s’est enlisée sur le rang Sainte-Anne à Saint-Alexandre.  La conductrice de 29 ans de Sainte-Anne-de-Sabrevois a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies. Son échantillon d'haleine démontrait que son taux d'alcool était le double de la limite permise. Son permis a été suspendu pour 90 jours et sa voiture a également été saisie pour un mois.  Elle a été libérée sous promesse de comparaître.

Grands excès de vitesse

Vendredi, un homme de 58 ans de Saint-Philippe a été intercepté vers 22h30 pour avoir circulé à 153 km/h dans une zone de 90 km/h sur la route 202 à Noyan.  Son constat d'infraction s'élève à 1238 $ assorti de 14 points d'inaptitude, en plus de voir son permis de conduire suspendu pour 7 jours.

Plus tôt dans la journée, toujours sur la route 202, mais à Venise-en-Québec, les policiers avaient intercepté un homme de 59 ans de Bromont à 112 km/h. À cet endroit, la limite était plutôt de 50 km/h. Il a été écopé des mêmes sanctions.

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !