Québec accorde un prêt de 280 M$ au Cirque du Soleil

Cirque du Soleil (CTV News)

Le gouvernement Legault accorde un prêt allant jusqu'à 200 millions de dollars américains (environ 280 millions de dollars canadiens) au Cirque du Soleil, dont les activités sont suspendues en raison de la pandémie.

Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a annoncé mardi après-midi qu'un accord de principe a été conclu entre les actionnaires existants et Investissement Québec.

Le siège social demeurera au Québec, même chose pour ses dirigeants et les brevets intellectuels de l'entreprise.

Le provincial pourra aussi racheter la participation des actionnaires étrangers si ces derniers veulent s'en départir.

«La première chose la plus importante, c'est qu'on relance le Cirque avec des Québécois au pouvoir, avec des Québécois qui vont travailler là, les propriétés intellectuelles qui vont être là et les impôts qui vont être payés (au Québec et au Canada), comme c'était le cas avant. Ça, c'est le désir du gouvernement.» -Pierre Fitzgibbon, le ministre de l'Économie du Québec

Parmi les autres conditions financières, Québec s'attend à ce que les salaires de la haute direction soient «très raisonnables».

Rappelons que dimanche soir, Guy Laliberté annonçait qu'il souhaite racheter le Cirque du Soleil, qu'il a créé en 1984

Une dizaine de groupes, dont Quebecor, se sont montrés intéressés à acheter l'entreprise qui traine une dette de 900 millions $.