25 ans et une nouvelle image pour la Traversée du Lac Abitibi

Une édition passée de la Traversée du Lac Abitibi sous le soleil.

38 adeptes de plein air de partout au Québec braveront le froid et la neige pour la 25e Traversée du Lac Abitibi, du 5 au 9 mars prochain.

 

En cinq jours, ces 30 hommes et 8 femmes parcourront les 100 km qui séparent Eades, en Ontario, de La Sarre, en Abitibi-Témiscamingue, par le lac Abitibi. 25 Témiscabitibiens seront du lot, et la renommée de la Traversée a aussi attiré six participants de l'Outaouais, cinq de la Montérégie, un de l'Estrie et un des Laurentides.

Armés de leurs skis de fond et en complète autonomie, ils repousseront leurs limites, transportant de 50 à 100 lb d'équipement pour se nourrir et camper en hiver, sur leur dos ou dans un traineau. Ils devront régulariser leur température, boire beaucoup d'eau et manger en grande quantité.

Les participants de la Traversée du Lac Abitibi doivent camper dans la neige.

France Lemire. Les participants de la Traversée du Lac Abitibi doivent camper dans la neige (édition passée).

Une des membres du comité organisateur, la Rouynorandienne France Lemire sera sur la ligne de départ pour une 12e année. Fébrile, elle appréhende un peu la Traversée cette année.

« Chaque année, la température modèle l'aventure. On ne sait jamais à quoi s'attendre. Cette année, pour notre 25e anniversaire, Dame Nature ne nous a pas fait de cadeau. Il y a beaucoup, beaucoup de neige sur le lac, il y a des trous d'eau. (...) Je ne sais pas si la température ou les conditions vont ralentir notre progression, mais on souhaite vraiment parcourir le lac, le traverser et arriver à La Sarre pour fêter avec les citoyens. »

- France Lemire

France Lemire prépare à manger pendant une édition passée de la Traversée du Lac Abitibi

Gracieuseté. France Lemire prépare à manger pendant une édition passée de la Traversée du Lac Abitibi

Conditions extrêmes

Les participants s'exposent à des engelures et des tempêtes extrêmes. Ils apprennent à se connaître et à dépasser leurs limites physiques et mentales. C'est une expérience hors du commun qui remplit de fierté, illustre France Lemire, qui dit avoir appris de ses erreurs avec le temps.

« Il y a beaucoup d'entraide entre les gens. Ça peut être des journées très difficiles par grands vents, avec la poudrerie sur le lac, comme ça peut être des belles journées ensoleillées où on skie un à côté de l'autre et où on se raconte nos vies. C'est vraiment un voyage à travers soi-même, mais aussi de partage intense. »

- France Lemire

Des mesures de sécurité sont prises. Un motoneigiste suit les skieurs, la Sureté du Québec a l'itinéraire en main et les participants seront suivis par GPS. Toutefois, les participants doivent être en mesure d'assurer leur propre sécurité et être bien préparés.

Les skieurs en file indienne pendant la Traversée du Lac Abitibi

France Lemire. Les skieurs en file indienne pendant la Traversée du Lac Abitibi (édition passée).

L'aventure est tellement inoubliable que 31 participants récidivent cette année. C'est d'ailleurs de plus en plus populaire auprès des grands aventuriers, qui viennent s'entrainer et tester leurs conditions avec la Traversée du Lac Abitibi en vue d'expéditions extrêmes ailleurs.

« C'est devenu à travers les années un terrain de jeu pour les grands aventuriers, qui utilisent cette activité pour s'entraîner, pour tester leur matériel en vue d'expéditions très extrêmes, donc si je parle de la traversée du Pôle Nord en ski, les ascensions des plus hauts sommets, des aventures en Terre de Baffin. Ça devient un terrain très propice à ça au Québec. C'est un lac très accessible, mais très isolé, donc on a vraiment le sentiment de réaliser une grande aventure. »

- France Lemire

D'autres traversées en ski nordique ont été inspirées de la Traversée et peuvent servir de préparation à cette épopée, comme La Traversée du lac du Poisson blanc, en Outaouais, et la Traversée du lac Blouin, à Val-d'Or.

Un peu d'histoire et un nouveau logo

La Traversée a commencé officiellement en 1995, inspirée par les traversées solos d'Yvon Calder et organisée par le rassembleur Richard Perron. Yvon Calder sera d'ailleurs de l'événement pour une 25e année, le seul valeureux a en être depuis le début.

Pour son 25e anniversaire, la Traversée du Lac Abitibi se dote d'un nouveau logo dessiné par France Lemire. Il représente bien l'événement, mettant en vedette le lac et ses skieurs, par ses silhouettes adoptant différents rythmes de croisière et les différentes façons de transporter l'équipement. Le rouge évoque la passion, la fougue, mais aussi le danger possible.

Certains des participants de la Traversée du Lac Abitibi 2019 lors du lancement.

Gracieuseté. Certains des participants de la Traversée du Lac Abitibi 2019 lors du lancement. Leur chandail arborde le nouveau logo.

L'arrivée de la troupe est prévue le 9 mars prochain, en après-midi, à l'aréna Nicol Auto de La Sarre. La population est invitée à venir les accueillir.

Par ailleurs, le comité organisateur cherche à promouvoir les saines habitudes de vie et remettra cette année près de  400 $ à la Fondation JAC, pour appuyer la cause des enfants malades en Abitibi-Ouest.

Pour suivre la troupe et tout savoir de l'histoire de la Traversée du Lac Abitibi, suivez leur page Facebook.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !