Des enfants atteints de COVID-19 à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

Aaron Burden-Il y a des cas de personnes infectées à la COVID-19 dans des écoles de la CSSH

Des enfants de l'école Bois-Joli-Sacré-Coeur de Saint-Hyacinthe sont atteints de COVID-19 et les autorités ont été avisées mardi. Ces cas s'ajoutent à 2 autres, l'un à l'école Saint-Hugues et l'autre à l'école Douville où tout est mis en place pour éviter la contagion.

Une lettre a été envoyée aux parents concernés puisqu'il s'agit «d'enfants d'une même famille».

Selon la régisseuse aux communications de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe Esther Charette, la situation a rapidement été prise en charge par la Commission scolaire et «aucun autre élève n'a été exposé avec ces personnes».

Pour les deux autres cas de COVID-19 déclarés le 19 mai, les personnes ont été placées en isolement très rapidement et retirées des milieux. 

En raison de la confidentialité de chacun de ces derniers dossiers, il est impossible d'identifier leur niveau, s'il s'agit du corps professoral ou d'employés de soutien.

Quant à la provenance de l'infection, une enquête est en cours.  

Il n'y pas d'autres cas portés à la connaissance de la direction pour l'instant.

Pour l'instant, il n'est pas question de fermer les écoles en question mais les mesures d'hygiène sont resserrées.    

«Il n'y a pas d'autres cas ailleurs dans nos écoles. La situation aux écoles Douville et Saint-Hugues n'a pas bougé quant au nombre de personnes touchées. À Bois-Joli-Sacré -Coeur, nous ne pouvons divulguer le nombre mais ce sont des enfants d'une même famille. Mais ce n'est pas une éclosion, il n'y a pas de fermeture prévue.  Les mesures sanitaires sont maintenues: on parle de nettoyage des mains, interdiction à tous les visiteurs d'entrer dans les bâtiments, auto-évaluation des symptômes par les parents et le personnel. Nous suivons la situation de près.»

Esther Charette, régisseuse aux communications Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

Quant au taux de fréquentation des écoles, il sera en hausse de 1% la semaine prochaine et s'établira à 56%.

Esther Charette explique que c'est une hausse de semaine en semaine, alors que lors de la première semaine, environ 50% des élèves étaient en classe.

Une lettre de la CSSH a été envoyée aux familles des écoles concernées

Une lettre de la CSSH a été envoyée aux familles des écoles concernées

 

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !