Grève chez Agropur : Assez! disent les Producteurs de lait

Dans une lettre, le président Daniel Gobeil plaint le gaspillage alimentaire causé par le conflit. (Noovo Info)

Les Producteurs de lait du Québec plaident pour une fin rapide à la grève des travailleurs syndiqués de l’usine Agropur de Granby.

Dans une lettre publiée mardi, le président, Daniel Gobeil, plaint le gaspillage alimentaire et les pertes financières qui s'accumulent après 24 jours de conflit.

Des dons à des banques alimentaires et la vente de lait à d’autres usines du Québec, des Maritimes et de l’Ontario ont été réalisés afin d’éviter les pertes. Ces dernières se chiffreraient tout de même dans les millions de dollars.

« Ce sont les producteurs qui supportent collectivement ces pertes de revenus. Dès le début du conflit, nous avons exprimé clairement la nécessité d’avoir une capacité minimale de transformation à l’usine pour limiter les risques de gaspillage alimentaire. Nous en sommes maintenant à 24 jours de conflit, il est temps d’agir. » - Daniel Gobeil, président des Producteurs de lait du Québec

Les négociations entre les deux partis se poursuivent. La vice-présidente des communications corporatives pour Agropur, Mylène Dupéré, a confirmé qu’il y avait toujours discussion pour arriver à une nouvelle convention collective. La coopérative souhaite un retour rapide des travailleurs.

« On est bien conscient de la pression qui est mise sur les producteurs laitiers. Il faut comprendre que Agropur est une coopérative : nos membres sont propriétaires. Ce sont 90% des producteurs du Québec. On est très au fait de la situation depuis le jour 1 du conflit. » - Mylène Dupéré, vice-présidente des communications corporatives chez Agropur

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !