Premiers pourparlers pour mettre fin à la grève à l'usine Molson de Longueuil

grève.Molson

Les négociations reprendront dans les prochains jours pour mettre fin à la grève à l'usine Molson de Longueuil qui dure depuis maintenant 7 semaines. 

Le médiateur au dossier a convié les deux parties à des rencontres qui se tiendront le 23 et 24 mai prochains. Il s'agira des premiers pourparlers officiels depuis le début du conflit. 

«C'est un pas dans la bonne direction. L'objectif de cet exercice-là c'est vraiment d'arriver à une entente juste et équitable pour tous» a déclaré François Lefebvre, directeur régional des Affaires publiques et gouvernementales chez Molson-Coors Canada à Noovo Info.

La partie syndicale est aussi satisfaite de la reprise des pourparlers a fait savoir le président du syndicat des employés, Éric Picotte «Le moral est très bon. 75% de nos employés se sont trouvé un nouvel emploi en attendant». 

Les deux clans sont campés sur leurs positions depuis le début de la grève qui se fait durement sentir chez Molson. Des ruptures de stock ont été constatées chez plusieurs tenanciers de bars. Une trentaine de briseurs de grève ont été pris sur le fait, selon la partie syndicale, ce qui a alimenté la colère et détermination des syndiqués. 

Les 420 travailleurs de l'usine de Longueuil sont en grève depuis le 25 mars. Les points en litige sont nombreux, incluant les salaires et le processus de mises à pied ne tenant pas compte de l'ancienneté. 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !