Un sérieux coup de pouce pour la plateforme «Ma cabane à la maison»

Érablière large

Le gouvernement du Québec offre un soutien de 317 000 $ à Tourisme Montérégie, pour soutenir la plateforme «Ma cabane à la maison» qui a  connu un très grand succès en Montérégie mais qui a aussi permis à des érablières de se sortir la tête de l'eau, avec l'impossibilité de faire des réceptions et de tenir des événements en présentiel. 

Le projet permettra de rejoindre d'autres propriétaires de cabanes à sucre du Québec (dont plusieurs en Montérégie)  de diversifier et augmenter leurs sources de revenus et d'intensifier leurs activités sur le web, un nouveau canal pour la mise en marché des produits de l'érable.  

Dans les dernières semaines, plusieurs cabanes ont été victimes de leur succès avec Pâques et la mise en marché des boîtes-repas doit se terminer en avril.

Rappelons que Tourisme Montérégie, a porté le dossier de Ma cabane à la maison au nom des associations touristiques régionales du Québec.

Pour une première année, 75 cabanes participaient à l'initiative dont plusieurs en Montérégie. Il y a aussi 196 points de cueillette grâce à la collaboration de Metro qui met en marché les produits.  

« Tourisme Montérégie est fière d'avoir porté le dossier de Ma cabane à la maison au nom des associations touristiques régionales du Québec. Nous sommes le garde-manger du Québec. Il allait de soi que nous voulions nous impliquer fortement pour préserver ce patrimoine québécois. » 

Réjean Parent, président du conseil d'administration de Tourisme Montérégie

Des pertes énormes en salle à manger et...beaucoup d'imprévisibilité 

Même si les gains réalisés avec Ma cabane à maison ne sont pas comptabilisés. les pertes sont immenses en salle à manger.

Par contre, l'expérience en cabane génère habituellement plus de 300 millions de dollars de revenus annuels pour les cabanes à sucre, selon l’ASEQC (l'association regroupant les propriétaires de salles et érablières) 

Par contre, l’industrie a subi une baisse de revenus de plus de 90% en 2020 en raison de la pandémie. 

L’ASEQC estime que la plateforme en ligne a un potentiel de générer au moins 10 millions de dollars de revenus sur huit semaines. 

Et même si une majorité de propriétaires espèrent une reprise en 2022 pour maximiser leurs revenus, rien n'est plus incertain quant aux règles sanitaires.  

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !