Une maison des aînés et alternative de 72 places à venir à Longueuil

Aines

Une maison des aînés et alternative de 72 places verra le jour dans les prochaines années à Longueuil, sur le site même de l'Hôpital Pierre-Boucher. Elle sera construite entre le centre d'hébergement et le centre de la petite enfance, dans un secteur encore boisé.

 

Sur les 72 places, 48 seront réservées aux aînés et les 24 autres seront dédiées aux adultes ayant des besoins spécifiques. Chaque chambre individuelle aura sa propre salle de bain et sa douche adaptée, et ce sera climatisé.

On parle de milieu de vie à dimension plus humaine, réparti en six unités de 12 places chacune. Il y aura également un appartement pour les proches aidants à l'intérieur même de la maison des aînés.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, en a fait l'annonce ce matin, en compagnie du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.

« C'est un milieu qui ressemble davantage à un domicile, pour permettre des contacts beaucoup plus humains. On veut aussi offrir un mode de vie beaucoup plus actif, donc de grands espaces pour être en mesure de marcher et de faire des loisirs. [...] On s'est rendu compte avec la pandémie que ça nous prenait une ventilation par unité, par chambre, ça ne nous prenait aussi des vestiaires pour notre personnel, et que ça nous prenait également des SAS quand on a besoin de changer les vêtements médicaux. »

- Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés

Les plans et devis sont en cours et on espère débuter la construction au printemps. C'est un investissement d'environ 43 millions de dollars. La ministre en a profité pour rappeler que le gouvernement travaillait également à améliorer les soins à domicile.

En Montérégie-Est, une autre maison des aînés de 72 places verra également le jour à Saint-Amable, sur la rue du Parchemin, face à l'École Le Rocher. La présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est s'en réjouit alors que les besoins sont grands sur le territoire.

« Actuellement, il y a un besoin de 249 lits de longue durée, et je n'ai vraiment rien fait pour que les chiffres arrivent justes, mais nous avons 249 personnes en attente. Pour nous, nous aurons 240 places au total pour les maisons des aînés. »

- Louise Potvin, présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est

À terme, plusieurs centaines de nouvelles places seront créées en maison des aînés et alternative dans l'ensemble de la Montérégie. On sait déjà qu'il y en aura une maison de 192 places à Saint-Jean-sur-Richelieu, près du CHSLD Gertrude-Lafrance, et une autre de 96 places à Salaberry-de-Valleyfield.

Afin d'accélérer la construction de ces maisons, le gouvernement a devancé à cette année un montant de 309 millions de dollars du Plan québécois des infrastructures. Rappelons que Québec investit 2,6 milliards de dollars pour la création de 2 600 nouvelles places d'ici 2022 et pour la rénovation de 2 500 places dans des CHSLD vétustes.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !