Une peine de 6 ans de prison réclamée pour Patrick Chénard

Marteau de la justice

Affaire Patrick Chénard: la Couronne réclame une peine de 6 ans de pénitencier alors que le Défense plaide pour 3 ans de détention.

Le 31 janvier, le massothérapeute rimouskois a été déclaré coupable de 10 chefs d'agression sexuelle sur autant de victimes dont 2 d'âge mineur au moment des faits.

Des agressions survenues dans l'exercice de ses fonctions en 2015 à Trois-Rivières et entre 2016 et 2018 à Rimouski.

Le procureur Normand Morneau-Deschênes a précisé que Patrick Chénard n'a aucune crédibilité et que ses agressions ont eu et ont encore des conséquences néfastes sur les victimes.

Ce matin au Palais de justice de Rimouski, 3 d'entre elles ont déposées des lettres expliquant les conséquences désastreuses des gestes posés par Patrick Chénard.

Citant plusieurs jugements précédents, l'avocate de la Défense Caroline Bérubé estime plutôt que son client mérite une peine de 3 ans de pénitencier.

La Couronne a également déposé une demande de détention immédiate de Patrick Chénard considérant qu'il a porté de fausses accusations de complot et d'agressions sexuelles de la part des victimes.

Rappelons que la défense a porté le verdict de culpabilité en appel.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !