Bus électriques : futurs mécaniciens formés à St-Germain-de-Grantham bientôt

CSS des Chênes - formation autobus-min (1)

Le virage électrique dans le domaine du transport passera possiblement par une nouvelle formation unique au Québec offerte à St-Germain-de-Grantham. Le Centre de services scolaire (CSS) des Chênes vient d'adapter le DEP en mécanique de véhicules lourds afin de former des mécaniciens spécialisés en entretien d’autobus hybrides et électriques. 

Le contenu sera adapté aux autobus urbains en y ajoutant des heures de formation alors que les diplômés seront prêts à travailler avec ces particularités dès leur sortie de la formation. En raison d'une entente, les nouveaux véhicules des sociétés de transport de l'Outaouais, à Longueil et même Lévis seront entretenus ainsi que réparés par des étudiants formés à St-Germain.

« Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) est très heureux de la mise en place de ce nouveau programme de formation puisqu’il permettra aux futurs mécaniciens qui y évoluent de développer des compétences recherchées par notre organisation. La spécialisation acquise grâce à cette formation sera grandement bénéfique car elle contribuera à offrir un bassin de main d’œuvre qualifié pour notre industrie. »

- Pascal Houle, directeur entretien ingénierie du RTL

GRÂCE À UN INVESTISSEMENT DE 8 M $

C'est la nouvelle partie des intallations le long de l'autoroute 20 réalisée grâce à un agrandissement de 8 millions $ qui servira à cette formation spécialisée.

« Nous avons la chance de pouvoir compter sur l’appui et la collaboration d’acteurs provinciaux d’importance pour la planification et la mise en place de ce programme.  Bien entendu, nous travaillons très fort pour rallier d’autres organisations et de futurs employeurs potentiels pour les diplômés de ce programme de formation »

- Sophie Tousignant, directrice des services éducatifs à la formation professionnelle du Centre de services scolaire des Chênes

Le premier groupe débutera en mars 2022 alors que 16 étudiants y sont attendus. Le CSS des Chênes souhaiterait ajouter des cohortes plus nombreuses dans un avenir rapproché.