C'est un «oui» pour la rénovation du stade Jacques-Desautels à Drummondville


C'est officiel, le stade Jacques-Desautels de Drummondville sera mis à niveau et reconstruit au même endroit, soit sur un terrain derrière le Cégep. (Google Street View)

C'est officiel, le stade Jacques-Desautels de Drummondville sera mis à niveau et reconstruit au même endroit, soit sur un terrain derrière le Cégep.

Le conseil municipal a adopté une résolution lundi soir afin d'approuver les critères de sélection du projet majeur réclamé depuis des années.

Une partie des installations actuelles seront maintenues alors que les luminaires et le tableau indicateur sont récents.

Les travaux porteront sur le changement complet des gradins, du bloc sanitaire en plus d'ajouts de bâtiments de services.

Mathieu Audet du Brock baseball club est plus que soulagé que le projet soit enfin mis en marche.

«La communauté du baseball drummondvillois accueille très favorablement cette annonce. On avait honte du stade! On a changé 45 planches dans la dernière année. On a condamné deux pièces, on n'avait plus de chambre froide et même plus de douche en plus de la démolition forcée du restaurant. Cet investissement-là autant pour les spectateurs que pour les joueurs est le bienvenu. Maintenant, on va pouvoir être fier de notre ville !»

Il y a un an, le projet était évalué entre 3 et 4 millions $.

Les plans et les devis ainsi que les appels d'offres seront complétés dans la prochaine année afin de permettre une construction en 2024.

Et le baseball mineur?

L'annonce de ce projet repousse cependant celui d'un complexe de quatre terrains pour le baseball mineur.

Des enjeux ont ressurgi sur le fait qu'il pourrait être près de milieux humides, la possible coupe de plusieurs arbres et le besoin d'une recherche active de subventions.

La mairesse, Stéphanie Lacoste, a affirmé après le conseil de ville que le projet se fera, mais doit être réévalué, ce qui pourrait changer le lieu ou la configuration dans le but de réduire les impacts environnementaux.

La Ville projetait au départ réaliser ce complexe avant la mise à niveau du Stade Jacques-Désautels et l'ériger non loin de l'école secondaire La Poudrière, mais le projet sera repensé.

Mathieu Audet s'est aussi prononcé sur cet aspect.

«On a des centaines de spectateurs lors de chaque joute qui se dirigent ensuite vers le centre-ville et qui louent des chambres d'hôtel. Je pense que l'impact que peut avoir le tourisme sportif, au Québec, est grandement sous-estimé et qu'on en parlera davantage dans les prochaines années. De surcroît, on vend une panoplie de produits locaux lors de nos matchs. Je pense que le Stade, mais qu'également les joueurs qui y évoluent, peuvent devenir une fierté pour Drummondville. On tient déjà quelque chose : le baseball scolaire va bien, les inscriptions au baseball mineur augmentent, les équipes seniors gagnent en popularité chaque année. C'est cliché, mais je ne pense pas que l'état actuel du Stade représente la fierté que les Drummondvillois(es) ont pour leur ville», termine-t-il.