Congé scolaire des Fêtes : de l'incohérence aux yeux de plusieurs

COVID-19-7

L'idée du gouvernement du Québec d'allonger le congé scolaire après Noël et le jour de l'An ne plaît pas à tous.

L'objectif serait de mettre les enfants dans une certaine forme de quarantaine avant de les retourner en classe.

Plusieurs, dont des parents et du personnel des écoles, voient beaucoup d'incohérence dans le scénario du gouvernement Legault.

C'est le cas de la présidente du Syndicat des travailleurs et travailleuses du Centre de service scolaire des Chênes, Debra-Ann Bailey.

 

    "Si c'est pour justement offrir une espèce de quarantaine pour les             enfants, bien il n'y a aucune logique dans les propos du ministre Legault à tenir ou à             maintenir les services de garde ouverts alors que ce sont les mêmes enfants qui     devraient se présenter à l'école toute la journée."

 

Istock Photo | maroke

UN MANQUE DE RESSOURCES ?

Mme Bailey précise que le personnel de soutien est déjà surchargé de travail et épuisé.  Elle rappelle du coup qu'ouvrir les services de garde pour pallier la fermeture des écoles pendant les fêtes engendrait aussi un manque de personnel et de locaux.

Les membres du STT du Centre de services scolaire des Chênes s'opposent aussi à l'ajout des 3 journées pédagogiques au calendrier scolaire.