Consommation d'essence record au Québec

trafic

Les Québécois n'ont jamais acheté autant d'essence, même si le nombre de propriétaires de voitures électriques continue de grimper.

Les stations-service en ont vendu plus de 10,6 milliards de litres en 2018, selon le bilan annuel de la consommation d'énergie réalisé par HEC Montréal.

C'était d'ailleurs la première fois que la province dépassait le seuil des dix milliards dans son histoire.

En 2013, le Québec s'est fixé une cible de réduction de 40% de ventes totales de produits pétroliers d'ici 2030.

Or, celles-ci ont plutôt augmenté de 32% depuis que ce noble objectif a été évoqué.

L'étude fait remarquer qu'il se vent toujours plus de véhicules et qu'ils sont toujours plus gros alors que les véhicules utilitaires sports, les fameux VUS, n'ont jamais été aussi populaires.

Le parc automobile québécois comptait moins de 3000 véhicules électriques en 2014.

Le portrait à changé depuis cinq ans...mais pas tant que ça considérant que les 64 375 véhicules immatriculés en lettres vertes recensés en novembre 2019 ne représentent à peine plus de 1% de tous les véhicules présents sur nos routes (6,6 millions).