COVID-19 : le protocole en milieu scolaire est exigeant

classe

Le nouveau protocole entourant les cas déclarés de COVID-19 fait craindre le pire au Centre de services scolaire des Chênes.

C'est l'arrivée de variant dans certains établissements scolaires ailleurs en province qui provoque un resserrement des règles.

Depuis le début de la pandémie, dès qu’un élève est déclaré positif à la COVID-19, son groupe classe et son professeur sont mis en isolement et ils doivent se faire tester.

Québec exige maintenant que la bulle familiale des élèves et du professeur soit aussi en isolement dans l’attente des résultats.

On ajoute aussi tout le personnel de l’école en contact avec le jeune, les élèves du même autobus scolaire s’il y a lieu et le chauffeur et la bulle familiale de tout ce beau monde.

Bernard Gauthier du CSS des Chênes affirme que le protocole est complexe et qu'il s'agira d'un défi de gestion, car des bris de services peuvent être appréhendés en raison de la pénurie de personnel.

Heureusement, la situation est relativement maitrisée alors qu'il y a eu peu de fermeture d'écoles ou de sections complètes d'établissements au cours des dernières semaines.

Le plus récent bilan publié aujourd'hui (jeudi) fait état de 11 cas actifs de COVID-19 répartis dans six établissements scolaires du grand Drummond.