COVID-19: Tout ce qu'il faut savoir ce vendredi 4 décembre

COVID-virus1-ete (58)

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS ! 

BILAN

- Le Québec enregistre 1345 nouveaux cas COVID-19, selon le dernier bilan publié le vendredi 4 décembre, pour un nombre total de personnes infectées de 147 877.

- 28 décès s'ajoutent au triste bilan, dont 5 sont survenus dans les 24 dernières heures, 20 entre le 27 novembre et le 2 décembre,avant le 27 novembre età une date inconnue.  Au total, 7183 personnes ont donc succombé à la maladie depuis mars.

761 personnes sont hospitalisées (+24), dont 97 se trouvent aux soins intensifs (-2).

- Les régions de Montréal (+453), de la Capitale-Nationale (+129), de Lanaudière (+116) et de l'Estrie (+114) enregistrent les plus importantes hausses de cas.

- Les prélèvements réalisés le 2 décembre s'élèvent à 35 111, pour un total de 4 014 319.

POUR REVOIR LE RÉSUMÉ DU JEUDI 3 DÉCEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

SANTÉ 

- Vous pourriez être vacciné contre la COVID-19 par un acupuncteur, chiropraticien, vétérinaire ou podiatre notamment. Québec sollicite le milieu de la Santé au sens large et fait appel à une trentaine de corps professionnels pour éventuellement administrer les doses. Le gouvernement Legault va aussi autoriser les étudiants, notamment ceux en médecine, en techniques ambulancières et en pharmacie. Ils bénéficieront d'une courte formation.

- Plusieurs secteurs de l'est du Bas-Saint-Laurent passent en zone rouge. Il s'agit de Rimouski-Neigette, La Mitis, La Matanie et La Matapédia. Les résidents des ces régions ne pourront donc pas célébrer Noël, tel qu'annonce hier par François Legault. Les mesures associées à ce changement de zone entreront en vigueur lundi.

- Les infirmières, médecins et autres intervenants du milieu de la santé au Québec poussent un immense soupir de soulagement avec l'interdiction des rassemblements des Fêtes. Ils craignaient que les cas se multiplient en janvier et fassent craquer le réseau de la santé. Le taux d'occupation des urgences en janvier est traditionnellement élevé et la situation risque d'amplifier avec la pandémie de COVID-19. 

- La colchicine réduirait de 61% le risque de dommages pulmonaires liés à la COVID-19, selon une nouvelle étude de l'Institut de cardiologie de Montréal menée sur des animaux. L'oxygénation des poumons chutait de 85% pour les animaux non traités contre 35% pour ceux qui recevaient le médicament. L'anti-inflammatoire utilisé couramment en cardiologie sera maintenant testé sur 6 000 patients avec des symptômes mineurs. 

SHOWBIZZ

- Le tournage du Bye Bye est suspendu en raison d'un cas positif de COVID-19. La personne infectée serait un comédien invité. Son dernier passage à Radio-Canada remonte à mercredi. Elle n'aurait eu aucun contact étroit et prolongé et donc personne n'a été placé en isolement. La production de l'émission diffusée le 31 décembre devrait reprendre dans quelques jours.

ÉCONOMIE 

- Dès aujourd'hui, les commerces du Québec devront limiter le nombre de clients qu'ils accueillent en fonction de la superficie disponible. Les commerçants ont l'obligation d'afficher le nombre maximal de clients autorisés. Un seul client à la fois sera admis dans les plus petites boutiques. Des inspecteurs de la CNESST et des policiers devront s'assurer que les règles sont respectées. Les contrevenants s'exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à 6000$.

INTERNATIONAL 

- La 2e vague de COVID-19 frappe durement les États-Unis, avec 250 000 cas rapportés en l'espace de 24h. Plus de 14 millions d'Américains ont été infectés depuis le début de la pandémie et 276 000 patients sont décédés, selon les plus récentes données de l'Université Johns Hopkins. Dans certains États, les morgues sont pleines à craquer. Si la tendance se maintient, 450 000 décès seront enregistrés d'ici février prochain. 

- Google et Facebook supprimeront de leurs sites les fausses informations au sujet du vaccin contre la COVID-19. Les théories conspirationnistes seront évacuées pour faire place au consensus scientifique des experts, dont ceux de l'Organisation mondiale de la santé. Les vaccins sont sécuritaires d'après les nombreux essais cliniques. 

- Une Américaine âgée de 102 ans a vaincu la COVID-19 non pas à une, mais bien à deux reprises. Angelina Friedman, une résidente de l'État de New York a aussi survécu à la grippe espagnole de 1918.

North Westchester Restorative Therapy & Nursing Center