Croissance anticipée malgré la pandémie au Centre-du-Québec

Manufacturier - jeune Istock CR milanvirijevic

Le Centre-du-Québec devrait connaître une croissance économique de 5,2 % l'an prochain malgré la situation actuelle. C'est ce que révèle l'étude économique sur les régions manufacturières de Desjardins.

Le secteur manufacturier pourrait cependant croître moins rapidement que le reste de l'économie en raison des défis d'attraction et de rétention de la main-d'oeuvre.

Chantal Routhier, économiste Desjardins, parle aussi des effets de la pandémie sur les possibilités de relance économique de la région :

"On voit qu'au Centre-du-Québec, on demeure concentré dans la fabrication des machines, du papier, de meubles et produits connexes en plus de nombreuses entreprises agricoles. Dans l'ensemble, c'est des domaines qui vont rester sous pression. Pour l'agriculture, il y a l'important défi de la Gestion de l'offre et il y aura encore des difficultés à exporter en raison des restrictions imposées au niveau commerce international."

Le taux de chômage devrait aussi baisser à 6 % d'ici la fin de l'année au Centre-du-Québec malgré un sommet historique de 11,5 % au dernier trimestre. Les experts prédisent même qu'il diminuera à 5,5 % en 2021. 

Les défis pour les entreprises manufacturières de la région seront de raccourcir les chaînes d'approvisionnement et prendre le virage 4.0 vers les nouvelles technologiques pour bien marquer la relance économique.