Des centres de services scolaire contestent la grève des profs

Salle de Cour - jugement I Stock - Vladstudioraw

Le Centre de services scolaire des Chênes conteste en Cour la grève enseignante prévue mercredi prochain.

La contestation est appuyée par une cinquantaine de centres de services scolaire au Québec.

Ils veulent empêcher le débrayage de 80 000 profs de partout au Québec de minuit à 9h30, le 14 avril.

Ce mouvement de grève de courte durée inclut les profs du Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville (Centre de services scolaire des Chênes) ainsi que les enseignants de l'école primaire anglophone de Drummondville (Commission scolaire Eastern Township).

La partie patronale croit que les impacts administratifs de cette courte grève seront trop importants.

La Fédération des syndicats de l'enseignement pense qu'il s'agit d'un moindre mal par rapport à une journée complète de grève.

Les enseignants réclament toujours du gouvernement du Québec de meilleures conditions de travail et de meilleurs services aux élèves.

iStock.com/smolaw11