Des gestionnaires imputables dans les CHSLD du grand Drummond

Devanture CHSLD Frederick George Heriot

De nouveaux gestionnaires, imputables, entreront sous peu en poste dans les 3 CHSLD du grand Drummond.

Cette mesure a été exigée par le gouvernement du Québec afin d'éviter les erreurs de la première vague de la COVID-19 dans les résidences pour aînés.

Les gestionnaires travailleront aux CHSLD Frederic-Georges-Heriot et Marguerite d'Youville à Drummondville et au CHSLD de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Pour  tous les CHSLD du CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec, il s'agit de 23 nouveaux gestionnaires et quatre déjà en poste avec un mandat plus grand.

Les gestionnaires assureront une meilleure gestion de proximité tout en favorisant la communication entre la direction du CIUSSS MCQ et les équipes terrain.

UNE PREMIÈRE VAGUE DIFFICILE EN MAURICIE

Lors de la première vague de la COVID-19 trois CHSLD de la Mauricie ont été particulièrement aux prises avec des éclosions de la maladie.

Il s'agit des établissements Laflèche de Shawinigan, Cloutier-du-Rivage de Trois-Rivières et Monseigneur Paquin de Saint-Tite.

110 des 225 résidents de ces CHSLD, atteints de la maladie, en sont décédés.

Un rapport interne indique que les gestionnaires, responsables parfois de plusieurs établissements, ont été débordés par la gestion des horaires, qu'il y avait peu de mesures de soutien dans les CHSLD et peu de contrôle sur l'application des directives pour éviter la transmission du virus.