Des maisons rares et dispendieuses à Drummondville

maisons à vendre

Les maisons à vendre sont rares et plutôt chères à Drummondville.

La Chambre immobilière Estrie/Mauricie/Centre-du-Québec parle précisément de forte croissance des prix dans un contexte de pénurie d'offres.

Entre avril et juin dernier, 202 ventes ont été conclues à Drummondville, dont la majorité, 168, pour des maisons unifamiliales.

Il s'agit d'une hausse de 13% par rapport au même moment en 2020, mais il faut garder en tête la baisse des ventes à ce moment en raison du début de la crise de la COVID-19.

En comparant le 2e trimestre de 2021 à celui de 2019, la Chambre immobilière enregistre plutôt une baisse de 6% des transactions à Drummondville.

Nathalie Bisson, vice-présidente de la Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec.

Courtoisie

« Jamais les conditions de marché n’ont été aussi serrées sur les marchés de Drummondville et plus spécifiquement sur celui de Victoriaville depuis que les données de marché sont compilées par le système Centris, ce qui se traduit par une chute vertigineuse des délais de vente. Le plafonnement des ventes est le résultat du très faible nombre de propriétés disponibles sur le marché mais aussi celui de la hausse impressionnante des prix qui en résulte, rendant difficile l’accession à la propriété pour les premiers acheteurs locaux ».

 

Le prix médian d'une maison unifamiliale à Drummondville est d'environ 265 000$, une hausse de 31%.

En raison de la rareté des maisons disponibles et du prix de vente, les délais de vente sont par ailleurs beaucoup plus courts.

 

APCIQ