Dessercom craint des détournements d'ambulances à Drummondville

ambulance

Le service ambulancier qui couvre le grand Drummond s’inquiète des répercussions de possibles fermetures des urgences des hôpitaux.

Depuis quelques semaines, la pression s'accentue sur plusieurs urgences de la province, dont celle de l'hôpital Ste-Croix. La capacité de l'urgence dépasse souvent le taux de 100 % d'occupation sur civières.

La problématique viendrait de la pénurie de personnel en raison des vacances, mais aussi que plusieurs patients se présentent avec des problèmes de santé mineurs qui pourraient être traités en cliniques ou à la pharmacie. Ce n'est pas encore le cas pour Drummondville, mais certaines urgences doivent fermer temporairement en raison des débordements.

PÉNURIE EN CAUSE

Dessercom, qui couvre le grand Drummond et Acton Vale, craint cette situation qui allonge les délais pour les ambulanciers alors qu'eux aussi manquent de personnel. Le CIUSSS Mauricie/Centre-du-Québec avait indiqué dernièrement que la solution de fermer l'urgence n'était pas envisagée pour Drummondville.

L'option de détourner certaines ambulances vers Victoriaville ou d'autres centres hospitaliers pourrait toutefois être envisagée.