Deux autres appuis au projet de nouvel hôpital à Drummondville

Hôpital Ste-Croix - vue loin avec stationnement CR Street View

D'autres voix s'ajoutent pour appuyer le projet de construction du nouvel hôpital à Drummondville. La Fondation Ste-Croix/Heriot se joint aux médecins et au CIUSSS Mauricie/Centre-du-Québec pour réclamer cet ajout majeur chiffré à 800 millions $ selon les premières estimations.

L'organisme caritatif est d'avis que la population doit être desservie par une installation moderne et fonctionnelle en lien aussi avec l'essor démographique régional, car le manque d'espace nuit aux pratiques et provoque des délais d'attente.

La Fondation continuera cependant d'investir pour des projets assurant la qualité des soins et des services à l'hôpital Sainte-Croix et dans les autres intallations du réseau local de santé de Drummond.

Un horizon de 15 ans serait le maximum de temps raisonnable à envisager pour la construction d'un nouveau centre hospitalier à Drummondville selon la Fondation.

Noovo Info - archives

LE MILIEU DES AFFAIRES MISE SUR LE PROJET POUR LE RECRUTEMENT

La Chambre de commerce et d'industrie Drummond (CCID) abonde dans le même sens, mais insiste autant pour le recrutement de nouveaux travailleurs de la santé que d'employés dans le reste du marché du travail.

Drummondville se positionne comme une capitale du développement, mais l’hôpital Sainte-Croix est désuet selon la CCID.

« Pour la CCID, le projet d'un nouvel hôpital est un vecteur clé dans la stratégie du développement socioéconomique de la région. Si nous souhaitons être reconnus comme centre hospitalier régional, nous avons besoin de cette nouvelle infrastructure afin de poursuivre le développement économique tout en offrant des services à la population qui soient à la hauteur. » 

- Marc Tremblay, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

La construction d’un nouveau centre hospitalier serait ainsi essentielle pour favoriser le développement économique du territoire.