Drummondvillois accusé de harcèlement, voies de fait et agression sexuelle

Un policier d'expérience de Longueuil perdra assurément son droit de pratique pour avoir volé un sac à main contenant 8500$, oublié par une dame dans un cinéma du Quartier Dix30 à Brossard en décembre 2018.

Un homme de Drummondville devra faire face à au moins 3 différents procès dans un dossier de harcèlement, de voies de fait et d'agression sexuelle. Aris Jean, 39 ans, subira un premier procès le 28 octobre au palais de justice de Drummondville.

Dans cette cause, il est accusé de harcèlement envers une femme. Les faits reprochés auraient eu lieu le 7 août 2020 à Drummondville.

Le 11 mai 2022, Aris Jean sera de retour devant le tribunal pour un procès d'une journée découlant d'une accusation d'agression sexuelle. Les faits reprochés auraient eu lieu entre le 26 décembre 2019 et le 27 juillet 2020 à Drummondville. La plaignante est la même que pour le dossier de harcèlement. L'accusé et la présumée victime témoigneront au procès.

Et finalement, un procès est prévu le 17 mai 2022 pour 3 chefs d'accusation, soit voies de fait armées, voies de fait et menace de mort. L'accusé aurait l'intention de plaider coupable à un 4e chef d'accusation, soit un de voies de fait.

Dans cette cause, il s'agit encore une fois de la même présumée victime que pour les 2 autres procès, ainsi que d'un enfant.