Éducation : le SERD dénonce le travail de la CAQ

Photo édifice SERD avec banderole

La négociation 2020 en éducation s'annonce difficile selon le Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville.

À l'instar de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ), le SERD déplore les récentes demandes patronales et le bâillon sur le projet de loi 40.

 

Guy Veillette, président du Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville.

" La CAQ avait promis d'améliorer les conditions de travail, d'augmenter les salaires et de rendre la profession attrayante, mais lors du dépôt patronal, c'est tout à fait le contraire : plus de tâches, plus d'élèves dans les classes et des offres salariales insultantes. On se questionne sur la mission du gouvernement."

 

Le Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville a installé une banderole géante sur son édifice situé sur le boulevard Lemire pour signifier au gouvernement de François Legault qu'il avait été démasqué. Le SERD estime que d'autres moyens de pression sont à prévoir, dont des manifestations.

SERD

Le Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville représente les quelque 1300 membres de la Commission scolaire des Chênes.