Élections fédérales : Martin Champoux réélu dans Drummond

Victoire Martin Champoux BQ

Une majorité du grand Drummond réitère leur confiance à Martin Champoux.

Le candidat du Bloc Québécois a pris les devant aux élections fédérales et a été réélu député de Drummond.

Martin Champoux a obtenu plus de 40%  des votes, devant le libéral Mustapha Berri et la conservatrice Nathalie Clermont.

"Je pense qu'il y a, sans doute, un gage de confiance que je reçois très humblement de la part de la population de Drummond et que je m'engage évidemment à mériter tout au long de ce mandat qui commence. Je crois humblement qu'on a fait effectivement un assez bon travail pour mériter cette confiance renouvelée."

 

GOUVERNEMENT LIBÉRAL

Questionné sur l'élection d'un gouvernement libéral à l'échelle canadienne, Martin Champoux n'était pas très surpris.

" C'est plate de dire " on l'avait dit", mais c'était un scénario très envisageable. On savait tous que cette élection-là n'était pas nécessaire, personne ne la voulait. Une fois que le premier ministre Trudeau décide de déclencher une élection pour essayer d'obtenir une majorité au parlement, on doit faire campagne. Il était dans les scénarios très probables qu'on se retrouve avec un portrait relativement semblable. Mais il n’en demeure pas moins que c'était quand même aux élections, aux citoyens, de décider, de rendre leur verdict, et c'est ce qu'on voit ce soir."

 

Photo : Victoire de Martin Champoux dans Drummond. Il est réélu avec le Bloc Québécois.

 

DES PRIORITÉS DANS DRUMMOND

Prêt à poursuivre son travail pour les citoyens et citoyennes de Drummond, Martin Champoux réitère quelques priorités et engagements du Bloc Québécois.

" Il y a plein d'enjeux que l'on peut traiter directement, comme la pénurie de main-d’œuvre. Ce sont des dossiers que nous avons commencé à traiter et que nous allons continuer de traiter dès demain matin d'ailleurs. Il y a plein de dossiers d'immigration qu'on va devoir traiter. Pour ce qui est des grands projets, je l'ai dit pendant la campagne et je suis encore tout à fait ouvert et très accueillant pour les organismes de la région, notamment la Chambre de commerce qui va souhaiter qu'on parle du fameux HUB ferroviaire. Il y a plein de beaux projets qu'on pourra mettre de l'avant. Je pense que l'enjeu présentement, c'est de traiter tous les à-côtés de la crise de la COVID qu'on est en train de traverser."

 

En collaboration avec Yannick Rochette, journaliste Noovo Info Drummondville