Fermeture de lits pour l'été à l'hôpital Ste-Croix de Drummondville

lit d'hôpital_sarmoho

Le CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec doit fermer des dizaines de lits dans ses hôpitaux afin de permettre des vacances aux travailleurs de la santé.

À Drummondville, le manque de personnel force la fermeture de 19 lits pour l'été à l'hôpital Sainte-Croix, dont 10 lits en chirurgie.

Le CIUSSS MCQ retranche aussi 4 lits en psychiatrie en raison des besoins au niveau de l'occupation. Une réouverture des lits est possible si nécessaire.

L'organisation a aussi fermé les lits de l'Unité de réadaptation fonctionnelle intensive à Drummondville afin de fusionner les services avec ceux de gériatrie.

Ce processus permet l'ajout de 7 lits en gériatrie active, donc une perte nette de 5 lits.

À noter que l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville n'a pas subi de fermeture de lits en raison de la COVID-19 dans la dernière année.

Par ailleurs, l'hôpital d'Arthabaska de Victoriaville comptera sur environ 40 lits en moins cet été alors que pour le centre hospitalier de Trois-Rivières c'est environ 28 lits qui seront fermés.

 

UNE MESURE COURANTE

La réduction du nombre de lits durant l'été est une mesure courante pour compenser les congés des employés.

Cette année toutefois, c'est du jamais vu soit la fermeture de 750 lits un peu partout au Québec pour cet été.

Ces fermetures s'ajoutent aux 2077 lits non disponibles en raison de la pandémie de COVID-19 (pénurie de personnel, règles de distanciation ou éclosion).

Pendant ce temps, la liste d'attente pour les chirurgies est toujours longue de 150 000 patients à travers le Québec.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux veut trouver une solution pour rouvrir des lits bientôt.