Interdiction d'utilisation extérieure de l'eau potable à Drummondville

MS_Arrosage_Rouge

Drummondville décrète une interdiction d'utilisation extérieure de l'eau potable.

Cette mesure extraordinaire concerne également les municipalités desservies en eau potable par le réseau drummondvillois.

Elle fait notamment référence à l'arrosage extérieur, au lavage des véhicules et au remplissage des piscines.

Drummondville précise agir de manière préventive dans la gestion de l'eau potable,particulièrement face à la forte consommation d'eau enregistrée à l'usine de traitement de l'eau potable et aux prévisions de températures chaudes prévues pour les prochains jours.

Rappel réglementaire
Comme le stipule la réglementation municipale, le maire, le conseil ou le directeur général peut interdire temporairement l'utilisation extérieure de l'eau potable en période de sécheresse ou lorsqu'une situation d'urgence le justifie. Ainsi, l'interdiction en vigueur impose que nul ne peut utiliser l'eau potable à l'extérieur, de quelque manière que ce soit, sauf lorsqu'un occupant détient un permis d'arrosage du Service de l'urbanisme pour un ensemencement ou la pose de gazon en rouleaux (tourbe) sur sa propriété.

La Ville se doit de préciser que toute infraction au règlement sur l'utilisation de l'eau potable rend le contrevenant passible d'une amende d'un minimum de 50 $, plus les frais, et d'un maximum de 300 $, plus les frais. Si l'infraction est continue, chaque jour constitue une infraction distincte.

Les patrouilleurs de la Ville seront présents sur le terrain afin de sensibiliser la population et de faire respecter la réglementation en vigueur. La Ville de Drummondville invite la population à la collaboration pour respecter cette directive. Soulignons, par le fait même, que l'Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville se place en mode Veille relativement à son Plan particulier d'intervention en cas de chaleur extrême, et ce, de concert avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et la Direction régionale de la santé publique.