Jour 5 de la grève générale illimitée dans les milieux familiaux CSQ

Garderie

Jour 5 de la grève des milieux familiaux : la Fédération des intervenantes en petite enfance accuse le ministre de la Famille de faire de l'aveuglement volontaire.

La FIPEQ-CSQ affirme que Mathieu Lacombe ment lorsqu'il affirme que le revenu moyen des responsables de services éducatifs est de 55 000$ par année.

Une enquête de Radio-Canada, menée avec un fiscaliste expert en comptabilité, établit plutôt le revenu annuel moyen d'une RSE en milieu familial à 31 665$.

La présidente de la CSQ, Sonia Ethier.

 

" On sait depuis longtemps que le ministre ne comprend pas la réalité quotidienne d'une intervenante en milieu familial. Mais une analyse rigoureuse et indépendante vient maintenant confirmer ce qu'on savait : en invoquant le chiffre de 55 000$ par année, le ministre disait volontairement n'importe quoi. Mais il a été pris la main dans le sac! Il reste maintenant à lui trouver une bonne calculatrice pour qu'il fasse une règle de trois. Il réalisera enfin qu'avec un horaire de 50 heures par semaine, les RSE sont en bas du salaire minimum, une situation plus qu'indécente en 2020. Une fois qu'il l'aura réalisé, en féministe autoproclamé qu'il est, on l'invite à aller voir sa collègue au Conseil du trésor et réclamer les fonds nécessaires pour enfin briser cette injustice économique à l'endroit de milliers de femmes qui s'occupent de l'avenir de nos enfants."

 

LE SALAIRE AU COEUR DU CONFLIT

10 000 responsables de services éducatifs (RSE) en milieu familial mènent actuellement une grève générale illimitée.

Le mouvement touche environ 200 services de garde dans Drummond et plus de 1 200 familles.

Les négociations pour le renouvèlement de leur convention collective, qui perdure depuis 18 mois, achoppent sur la question salariale.

Les RSE gagnent l'équivalent de 12,42$/heure. La dernière offre de Québec était de 12.83$/l'heure alors que la demande syndicale est de 16,75$/heure.

Ce salaire correspond au montant versé à une éducatrice non formée à l'échelon 1 en Centre de la petite enfance (CPE).