La CCID clame du soutien pour les restaurateurs

restaurant

La Chambre de commerce et d'industrie de Drummond demande au gouvernement Legault d'agir pour la survie des restaurants.

En zone rouge, comme la MRC de Drummond, les salles à manger des restaurants doivent rester fermées jusqu'au 11 janvier minimum. La CCID estime que Québec doit bonifier l'aide financière octroyée jusqu'à présent et qu'il est primordial d'avoir un plan de réouverture. 

Linda Desrochers, présidente sortante de la CCID :

"Dans une situation économique où il y a plusieurs entrepreneurs se trouve un peu devant le néant, on trouve important d'indiquer que du moins, il devrait avoir un plan qui est émis, une date qui devrait être annoncée. De mettre sur papier qu'est-ce qui peut s'en venir pour qu'ils puissent de préparer et tranquillement penser à une réouverture ou à réappliquer complètement leurs opérations."

DES SOLUTIONS PROPOSÉES

À l'instar de la Fédération des chambres de commerce du Québec, la CCID suggère au gouvernement Legault des pistes de réflexion pour aider les restos.

Parmi celles-ci, elle suggère une réouverture graduelle des salles à manger avec un nombre de clients plus restreint, de reporter au 30 juin 2021 les remises de TPS et TVQ sur les ventes et d'inclure dans une campagne d'achat local un volet spécifique pour les entreprises fermées ou à activités restreintes.

La Chambre de commerce et d'industrie Drummond demande aussi à Québec pour l'avenir d'éviter de retourner dans une fermeture complète des salles à manger et de plutôt prévoir une ouverture avec un nombre restreint de clients et le respect des mesures de protection de la santé publique.