La descente de bateaux «Cooke» sera sécurisée à Drummondville


La mort d'un homme aura finalement provoqué un changement de configuration pour la descente de bateau appelée Cooke en bordure de la rivière Saint-François, le long du chemin Hemming à Drummondville. (Tourisme et grands événements Drummondville)

La mort d'un homme aura finalement provoqué un changement de configuration pour la descente de bateau appelée Cooke en bordure de la rivière Saint-François, le long du chemin Hemming à Drummondville.


C'est ce qu'on apprend en consultant le rapport du coroner Yvon Garneau publié dans les dernières heures sur le décès de Redouane Maizou survenu à cet endroit le 1er octobre 2021. On y confirme que l'homme de 57 ans a perdu la vie par noyade accidentelle.


Descente de bateaux Cooke à Drummondville - Google 

«Sa chaloupe, pour une raison inconnue, se détache ou était mal attachée puis la victime prend le temps de vider ses poches et partir à la nage pour la récupérer. Malheureusement, ce monsieur avait déjà une cardiomyopathie (insuffisance cardiaque), qu'il ignorait peut-être. Cela a eu comme conséquence de provoquer un malaise soudain et la noyade s'est produite», explique M. Garneau dans son rapport.

Yvon Garneau indique aussi dans son rapport que la victime «n'a pas pu mettre de gilet de sauvetage, car il se trouvait à l'intérieur de l'embarcation.» L’homme était aussi qualifié de «bon nageur» par ses proches.

Modifications pour sécuriser les lieux

L'objectif est de modifier le secteur : «il était évident de constater que l'emplacement ne permettait nullement aux usagers de sécuriser leur embarcation durant le temps pris pour aller chercher leur automobile puis faire le remorquage», tel que l'indique le coroner dans son rapport.

Différentes signalisations furent ajoutées par la Ville de Drummondville sur le site et divers réaménagements sont prévus. Un quai sera installé d'ici le printemps prochain et cette descente de bateau ressemblera dorénavant à celle qu'on retrouve à la hauteur de l'ancien camp Kounak.

La Société de sauvetage du Québec accompagne Drummondville dans ses démarches.

À lire également Noyade dans la St-François : le coroner Garneau recommande l'intervention de Drummondville