La Maison des aînés de Drummondville construite dès le mois août

Maison des ainés Drummondville

La construction de la Maison des aînés et alternative de Drummondville débutera au retour des vacances de la construction. La première pelletée de terre s'est déroulée dans les dernières heures sur le site du 450, rue Hériot, soit sur le terrain de l'ancien complexe Foster qui comprenait le dépanneur Poutine Heriot et qui a été démoli en janvier dernier. 

Gracieuseté - MSSS

53 millions $ sont injectés dans le projet qui comptera 72 chambres avec toilette et douche adaptées réparties à travers 6 unités de vie de 12 places chacune. 

60 places seront réservées aux aînés et 12 autres seront destinées aux adultes ayant des besoins spécifiques. Dans chaque chambre, un espace sera également prévu pour ajouter un lit d'appoint pour les proches aidants.

L'objectif est de créer un milieu de vie rappelant ce qu'est un domicile, notamment grâce à un environnement plus convivial ainsi que des espaces intérieurs et extérieurs mieux adaptés aux besoins évolutifs des résidents.

LENTEUR CRITIQUÉE PAR L'OPPOSITION

L'opposition à Québec avait critiqué la lenteur de la concrétisation des projets de construction de maisons des aînés. Pour Drummondville, le dossier s'est étiré en raison de l'acquisition du terrain qui a été officialisé seulement dans les derniers jours.

Les travaux devraient être terminés d'ici l'été 2022.