La pandémie bouleversent les 0-5 ans

Enfants

Nous sommes au coeur de la Grande semaine des tout-petits. Dans le contexte particulier de la pandémie, il est important d'être attentif aux comportements des 0-5 ans et limiter les impacts de la crise actuelle.

La pandémie de la COVID-19 amène son lot de bouleversement, dont les mesures de confinement et la conciliation famille-travail ou télétravail. Il important, plus que jamais, de demander de l'aide au besoin alors que 15 000 enfants grandissement actuellement en Mauricie/Centre-du-Québec.

Dre Marie Josée Godi, directrice de la santé publique en Mauricie et au Centre-du-Québec :

Gracieuseté - CIUSSS-MCQ

" Les équipes de la santé publique sont conscientes que les mesures mises en place pour limiter la propagation du coronavirus demandent beaucoup d'adaptation. J'encourage les gens à faire preuve de solidarité et de bienveillance, particulièrement envers les plus vulnérables de notre population. Parmi eux, les tout-petits sont sensibles aux comportements des adultes et ont tendance à absorber notre stress. En prenant soin de nous, en nous permettant de demander de l'aide au besoin et en étant créatif dans l'adaptation de notre routine, nous réduisons les impacts de la pandémie sur les tout-petits."

25 % DES ENFANTS PRÉSENTENT UNE VULNÉRABILITÉ 

Selon l'Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, datant de 2017, environ 1 enfant sur 4 dans la région, 1 sur 3 en milieu défavorisé, présente une vulnérabilité dans au moins un domaine de son développement à la maternelle.  

12,7% des enfants de la Mauricie et 11,8% de ceux du Centre-du-Québec présentent une vulnérabilité dans le domaine du développement cognitif et langagier.  La moyenne provinciale est de 11,1%.