La situation dans les RPA inquiète le CIUSSS MCQ

residence lassomption st-leonard-daston - rad-can josee ducharme

La Santé publique régionale fait appel à la collaboration du public pour améliorer la situation dans les résidences privées pour aînés, alors que 11 d'entre elles sont touchées par une éclosion de COVID-19 en Mauricie-Centre-du-Québec.

Le CIUSSS MCQ a réitéré lors d'un point de presse virtuel l'importante de limiter ses contacts au quotidien et de respecter les mesures, surtout pour les personnes qui se rendent visiter un proche dans une ressource.

Au Centre l'Assomption de Saint-Léonard-d'Aston, où 36 des 38 résidents sont atteints du virus, cinq autres employés ont testé positif depuis mercredi, pour un total de 19. À Victoriaville, la résidence les Jardins du parc linéaire compte 97 cas, dont 71 résidents. À cet endroit aussi, cinq cas se sont ajoutés dans les 24 dernières heures. Dès mardi prochain, cette RPA recevra l'aide de la Croix-Rouge.

Le CIUSSS MCQ assure que tout est fait pour contrôler les éclosions dans les RPA et les RI.

« Quand une éclosion survient, le CIUSSS se déploie pour aller soutenir le milieu. Il ne faut pas oublier que ces résidences-là ont du mouvement de personnel et que pour elles, ce n'est pas toujours facile dans le contexte des ressources humaines. Je vais moi-même dans les sites et je peux vous témoigner que les gens sont très bien traités et qu'ils ont les soins à la hauteur de leurs besoins », avance Isabelle Labrecque, directrice adjointe au programme soutien à l'autonomie de la personne âgée - services dans la communauté Rive-Sud au CIUSSS MCQ.

Jeudi, la région a connu une hausse de 79 cas, soit 25 en Mauricie et 54 au Centre-du-Québec. Deux autres décès s'ajoutent également au bilan. Un patient a aussi pu quitter l'hôpital, ce qui fait passer le nombre de lits occupés à 49, alors que la quantité de personnes admises aux soins intensifs (9) demeure stable.