Le président de la CSDC en croisade contre la centralisation

CSDC - Jean-François Houle

La Commission scolaire des Chênes compte agir pour éviter la centralisation des pouvoirs scolaires vers Québec.

Le gouvernement Legault déposera bientôt un projet de loi prônant l'abolition des élections scolaires et la transformation des commissions scolaires. Québec souhaite faire des établissements actuels des "centres de services pour les écoles".

Tout à fait contre ce changement du gouvernement, le président de la CSDC, Jean-François Houle, compte présenter un mémoire.

VERS UNE CENTRALISATION POUR LES AGRANDISSEMENTS

Par ailleurs, Québec a aussi pris en main le processus d'évaluation des besoins pour des projets de construction ou l'agrandissement d'écoles. La Fédération des Commissions scolaires du Québec lancera sous peu une campagne de sensibilisation face à la gouvernance scolaire.

Les commissions scolaires sont d'avis qu'il y a place à l'amélioration, mais que leur structure est nécessaire pour répondre aux réels besoins des communautés tant pour les services directs aux étudiants que pour les besoins en infrastructures ou en projets spéciaux.