Les profs de Drummond souhaitent le maintien de la semaine de relâche

covid class

Les profs du grand Drummond et le syndicat ne veulent pas que la semaine de relâche soit annulée cette année.

Plusieurs voix se sont fait entendre, notamment des experts en éducation et des parents, afin de proposer d'utiliser cette semaine de cours pour combler une partie du retard engendré par la pandémie de COVID-19. Des experts en éducation et des parents souhaitent ce changement, car ils craignent plusieurs échecs en raison du confinement.

Le Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville (SERD) y voit plutôt une pause nécessaire pour se ressourcer avant la fin de l'année.

"Je pense qu'on a plus de risque de perdre des profs au combat. Il y en a déjà beaucoup en arrêt de travail compte tenu de la situation. (...) Je ne pense pas que la semaine de relâche serait la solution miracle qui va tout guérir ! (...) Il faudrait plus un plan de match à long terme, notamment revoir les savoir essentiels en plus d'ajouter des ressources et du tutorat pour combler les manques. Il faudra voir comment tout ça va s'articuler. "

- Guy Veillette, président du SERD

HEUREUX D'ÊTRE DE RETOUR EN CLASSE

Par ailleurs, les enseignants se disent heureux d'être de retour en classe au primaire depuis le début de la semaine, car c'est plus facilitant pour tous. Le retour en présentiel au secondaire devrait se faire dès lundi prochain.

Les professeurs se réjouissent aussi d'avoir la confirmation qu'ils seront dans les prochains groupes prioritaires pour la vaccination.