Les Serres Demers déplorent les conditions de vie de certains travailleurs

Serres Demers

La direction des Serres Demers se dit attristée par les conditions de vie de certains travailleurs étrangers des installations de Drummondville.

Un reportage de Radio-Canada faisait état des conditions insalubres, notamment un lieu de vie trop petit et mal aménagé, une forte présence de moisissure et des trous dans les murs. Trois maisons hébergent une vingtaine de personnes alors qu'un ancien motel héberge une quarantaine de travailleurs. Ils sont parfois 6 par chambre.

MEA CULPA DE LA DIRECTION

Le pdg des Productions horticoles Demers, Jacques Demers, a affirmé à la Société d'État que ce portrait ne correspond pas aux valeurs de son entreprise.

M.Demers a également indiqué que des améliorations auraient été effectuées aux logements dans les dernières semaines et d'autres modifications aux dortoirs seraient prévues.

L'entreprise s'engage aussi à améliorer la communication avec les près de 95 employés sur place et de rétablir les échanges avec le syndicat.