Logements : trop peu et trop cher à Drummondville

Logement - Intérieur I Stock jacek_kadaj

Drummondville a besoin d'une offre renouvelée et plus abordable en matière de logements.

C'est le constat fait par les élus(es) suite à la Tribune publique d'hier (jeudi) sur l'offre en habitation et la pénurie de logements. 

 

Yves Grondin est maire de Drummondville par intérim.

" Les gens ont fait ressortir bien sûr la question du manque de logements de tout type. Il manque autant de logements pour les personnes qui vivent seules que de logements abordables, de logements sociaux et des logements pour les grandes familles. Il y a un besoin d'offres aussi au niveau du coût des logements."

 

UN TAUX D'INOCCUPATION BAS

Le taux d'inoccupation des logements se situe à moins de 1% à Drummondville. L'an dernier, la Ville a délivré 600 permis pour la construction de logements.

Récemment, le FRAPRU a fait une sortie publique pour dénoncer le manque de logements sociaux et les coûts élevés des logements à Drummondville.

Cette année, près de 100 logements sociaux seront construits à Drummondville. Ils visent notamment une clientèle de personnes ainées, en santé mentale et en déficience intellectuelle/ TSA.

I Stock Kwangmoozaa

 

DES PROJETS EN LOISIRS

Par ailleurs, la Tribune publique d'hier (jeudi) a aussi été l'occasion de parler de l'offre en loisirs à Drummondville.

Les participants ont notamment salué la phase 2 de la Promenade Rivia et offert aussi des suggestions pour le développement du Parc des Voltigeurs.

Ville de Drummondville

Des participants ont aussi plaidé pour une meilleure offre de plateaux sportifs à Drummondville.

Les élus(es) ont notamment fait savoir qu'il y aura sous peu une offre de vélo de montagne à St-Joachim et des projets majeurs reliés au baseball.

Le projet de Complexe sportif soccer intérieur - aréna - piste d'athlétisme permettra aussi de nouvelles avenues pour le sport.

iStock.com/33ft